• Notre stratégie

    La stratégie 2012-2016 du Fonds mondial: investir pour maximiser l'impact

    Le Conseil d'administration du Fonds mondial qui s'est réuni en novembre 2011 a adopté une nouvelle stratégie pour la période 2012-2016. Cette stratégie intervient à un moment crucial par rapport à l'échéance de 2015 pour la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement. En effet, de nouvelles technologies et interventions prometteuses voient le jour et les perspectives d'infléchir de façon notable le cours des épidémies sont aujourd'hui bien réelles.

    La stratégie [ PDF - 581 KBEnglish ] a vocation à tirer parti de ce contexte favorable. Elle engage le Fonds mondial à travailler avec les pays et avec ses partenaires, et à se transformer pour préserver et accélérer les progrès de la lutte contre les trois maladies. Elle précise comment le Fonds mondial s'appuiera sur ses résultats et ses investissements passés, s'adaptera pour surmonter les difficultés et adoptera un nouveau modèle d'investissement afin de maximiser l'impact”.

    Le Fonds mondial aspire à contribuer de façon notable aux objectifs internationaux en sauvant 10 millions de vie et en évitant 140 à 180 millions de nouvelles infections par le VIH, la tuberculose et le paludisme entre 2012 et 2016. Ces objectifs sont complétés par des cibles spécifiques aux maladies alignées sur les cibles globales définies par l'ONUSIDA, l'Organisation mondiale de la Santé et les partenariats Halte à la tuberculose et Faire reculer le paludisme.

    Afin d'atteindre ce but, le Fonds mondial « investira pour maximiser l'impact » en se fondant sur cinq objectifs stratégiques :

    1. Investir de manière plus stratégique dans les domaines où l'impact et l'optimisation des ressources sont potentiellement élevés, et financer la lutte contre les maladies en se fondant sur les stratégies nationales des pays;

    2. faire évoluer le modèle de financement pour fournir des fonds en faisant preuve de plus de volontarisme, de souplesse et d'efficacité ;  

    3. contribuer activement au succès de la mise en œuvre des subventions au travers d'une gestion plus active et d'un meilleur engagement avec les partenaires ;

    4. promouvoir et protéger les droits de l'homme dans le contexte des trois maladies ;  

    5. préserver les acquis, mobiliser les ressources – en améliorant la pérennité des programmes soutenus et en attirant d'autres financements des sources actuelles et de nouvelles sources.

    La stratégie est le fruit d'un processus qui s'est déroulé en 2011, lors duquel des idées ont été émises, testées et peaufinées, notamment à l'occasion de consultations [ PDF - 397 KBEnglish ] associant des parties prenantes multiples comme le Forum de partenariat 2011 du Fonds mondial à São Paulo, un atelier avec d'anciens membres et des membres actuels du Comité technique d'examen des propositions et des réunions organisées spécialement à Dakar, Bangkok, Johannesburg, Nairobi, Montreux et Genève.

    Le Secrétariat du Fonds mondial va maintenant commencer à planifier la mise en œuvre de la stratégie, en y associant ses partenaires si nécessaire. Certaines actions stratégiques devraient être mises en œuvre rapidement ; d'autres ne pourront être lancées qu'au terme d'un travail de conception ou de planification supplémentaire.