Les programmes soutenus par le Fonds mondial sont efficaces pour prévenir et traiter les maladies

25 septembre 2012

Plus de 110 millions de moustiquaires imprégnées d’insecticide distribuées en 18 mois

Genève – Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a annoncé aujourd’hui la publication d’un rapport sur les résultats qui fait état d’une hausse spectaculaire du nombre de moustiquaires imprégnées d’insecticide distribuées pour protéger des familles entières contre le paludisme.

Il ressort également de ces résultats que les personnes recevant un traitement antirétroviral contre le VIH et celles qui bénéficient de soins efficaces contre la tuberculose ont vu leur nombre considérablement augmenter au cours de la même période.

En association avec ses partenaires, le Fonds mondial contribue à inverser la tendance en matière de sida, de tuberculose et de paludisme grâce à un ensemble efficace d’interventions de santé. Le rapport indique ainsi que l’incidence et la mortalité liées à chacune de ces maladies sont en régression partout dans le monde.

Globalement, ce rapport montre que 8,7 millions de vies ont été épargnées grâce aux programmes soutenus par le Fonds mondial depuis que ce dernier a été créé en 2002. Intitulé « Des investissements stratégiques pour garantir l’impact : Résultats 2012 du Fonds mondial », il intègre des informations allant jusqu’à juin 2012.

Le rapport démontre que les progrès accomplis restent exceptionnel, ce qui dénote l’engagement des donateurs, le dur labeur accompli par les maîtres d’œuvre et le dévouement des partenaires qui épaulent les activités de traitement et de prévention dans le monde entier.

« Aujourd’hui, les populations des pays les plus pauvres peuvent accéder à des services de prévention et de traitement essentiels grâce au travail éminemment efficace, déterminé et innovant des professionnels de la santé, des administrateurs et des travailleurs communautaires, que nous sommes fiers de soutenir », note Gabriel Jaramillo, le Directeur général du Fonds mondial, dans l’avant-propos du rapport.

Selon les informations présentées, sur une période de 18 mois allant jusqu’en juin 2012, 110 millions de moustiquaires imprégnées ont été distribuées, ce qui représente une hausse de 73 pour cent depuis la fin de 2010. Ainsi, les programmes soutenus par le Fonds mondial ont fourni, au total, 270 millions de moustiquaires.

Pendant les mêmes 18 mois, 600 000 personnes vivant avec le VIH sont venues s’ajouter à celles qui recevaient déjà un traitement antirétroviral vital grâce aux programmes soutenus par le Fonds mondial, pour arriver à un total de 3,6 millions de patients traités.

En 2010, les programmes appuyés par le Fonds mondial dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire concernaient près de la moitié des personnes sous traitement antirétroviral et les deux-tiers des patients soignés contre la tuberculose. De plus, ils avaient fourni un tiers de l’ensemble des moustiquaires imprégnées d’insecticide distribuées en Afrique entre 2008 et 2010.

Depuis 2002, les bénéficiaires des crédits du Fonds mondial ont détecté et soigné 9,3 millions de nouveaux cas de tuberculose à frottis positif, soit une augmentation de 21 pourcent entre 2010 et la fin du premier semestre de 2012. 

Sur les 105 pays soutenus par le Fonds mondial pour lesquels les données sont suffisantes, 41 pour cent ont atteint la cible d’accès universel aux traitements antirétroviraux ou sont en bonne voie pour l’atteindre d’ici 2015. Ce chiffre est de 32 pour cent en ce qui concerne la prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant.

La mortalité liée à la tuberculose a chuté de façon spectaculaire depuis l’an 2000. La moitié des pays, au moins, qui ont obtenu un soutien du Fonds mondial sont sur la bonne voie pour atteindre les cibles internationales en ce qui concerne la détection des cas, le taux de guérison et l’incidence de la tuberculose.

Les taux d’incidence et de mortalité du paludisme ont enregistré un net recul ces dernières années, parallèlement à une forte augmentation du nombre de moustiquaires distribuées. Il convient néanmoins d’accélérer encore la distribution de moustiquaires pour atteindre les cibles internationales d’ici 2015.

Outre ces résultats, on notera qu’au total, 210 séances de conseil et de dépistage du VIH ont été menées et que 260 millions de cas de paludisme et 64 000 cas de tuberculose multirésisante ont été traités.

Avec des crédits approuvés à hauteur de 22,9 milliards de dollars US au total pour des programmes menés dans 151 pays, le Fonds mondial avait décaissé 15,7 milliards de dollars US au mois de décembre 2011. Le Conseil d’administration a demandé au Secrétariat de poursuivre la planification de l’approbation de nouveaux crédits à hauteur des fonds non engagés disponibles dans les prochaines années.

Strategic Investments for Impact: Global Fund Results Report 2012

Full Report
download (PDF - 4722 KB)

Summary Report
download (PDF - 3618 KB)

***

Pour plus de renseignements, veuillez contacter :

ANDREW HURST
Responsable des relations avec les médias
Tél. : +41 58 791 6807
Courriel :

Partager cette page

  • Facebook
  • Twitter
  • StumbleUpon
  • E-Mail