Samuel Eto’o : J’ai vaincu le paludisme

dans Vidéo le 30 août 2016

Durant son enfance au Cameroun, le footballeur Samuel Eto’o a contracté le paludisme, maladie qui a emporté plusieurs de ses amis. Chaque année, plus de 438 000 personnes meurent du paludisme, et la vaste majorité de ces victimes sont des enfants. Eto’o a vaincu le paludisme et est plus tard devenu le footballeur le plus décoré de l’histoire de l’Afrique.

La lutte contre le paludisme est l’une des plus grandes réussites du 21e siècle. Depuis 2000, le nombre de décès d’enfants de moins de 5 ans a baissé de 60 pour cent, ce qui représente selon les estimations 6,1 millions de décès évités au sein de cette tranche d’âge vulnérable. « Le paludisme ne m’a pas vaincu. Ne le laissons pas en vaincre d’autres », affirme Eto’o, qui s’est engagé aux côtés du Fonds mondial en porte-drapeau de la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Ensemble, nous pouvons en finir pour de bon avec le paludisme et donner à des millions d’enfants supplémentaires l’occasion de grandir et de réaliser leurs rêves.