De survivante à agent de changement

dans Article le 30 janvier 2017

Après plusieurs mois d’erreurs diagnostiques, Ramatoulaye (à droite) découvre qu’elle a la tuberculose. Une fois rétablie, elle se donne pour mission d’éduquer la population de Guédiawaye, une banlieue de Dakar (Sénégal) sur les symptômes et les traitements contre cette maladie. Ramatoulaye effectue une vingtaine de visites à domicile par jour : « J’apporte à ces familles le soutien dont j’ai bénéficié. Ma sœur Bineta (à gauche) s’assurait que je suivais scrupuleusement mon traitement, mangeais correctement et elle faisait dépister régulièrement mes enfants. »

La communication communautaire est une composante fortement soutenue par les programmes appuyés par le Fonds mondial au Sénégal. Elle est essentielle dans la détection précoce des cas et l’appui au traitement. L’engagement et la ténacité de Ramatoulaye lui ont valu d’être reconnue par le mouvement ‘Banlieue sans TB’ ; elle est la preuve que l’on peut vaincre la tuberculose.

Photo : Fonds mondial / Nana Kofi Acquah