Sénégal : pister la tuberculose

dans Vidéo le 21 mars 2017

En 2015, 10,4 millions de personnes dans le monde sont tombées malades de la tuberculose. Quarante pour cent d’entre elles n’ont jamais été déclarées, diagnostiquées ou traitées – ce sont les « perdus de vue ». Cette vidéo met en évidence la montée en puissance d’organisations communautaires aux avant-postes de la recherche de ces perdus de vue au Sénégal. Chaque année, on signale environ 8 000 cas de tuberculose au Sénégal, dont la moitié se concentre dans la capitale du pays, Dakar.

Dirigés par des bénévoles dévoués comme Ramatoulaye et Mamadou, ils sont des milliers à passer au peigne fin les quartiers les plus durement frappés pour y trouver d’éventuels malades. Leur mission est vitale : faute d’un traitement, les personnes souffrant d’une tuberculose active ne survivent pas et risquent d’en infecter d’autres.

Grâce aux investissements consentis dans les systèmes communautaires, les bénévoles peuvent non seulement contribuer à sensibiliser la population et à combattre le rejet social, mais ils peuvent aussi améliorer l’accès aux services de santé, au traitement et à la prise en charge en lien avec la tuberculose, ce qui améliore l’état de santé des communautés.