Pour soigner le paludisme, cherchez le lotus

dans Vidéo le 01 juin 2017

Il est possible de prévenir et de soigner le paludisme – avec les bons médicaments. Les pays du Mékong – Cambodge, Laos, Myanmar, Thaïlande et Vietnam – progressent à grands pas en matière de prévention, mais la menace de la résistance aux médicaments gagne du terrain, entre autres à cause des produits de contrefaçon. Ces derniers peuvent, en effet, ne contenir aucun principe actif, ou une dose moindre que celle qui en garantirait l’efficacité, ou des principes actifs différents de ceux figurant sur l’étiquette.

Au Myanmar, le Fonds mondial appuie les efforts visant à débarrasser le marché des mauvais médicaments. Nos partenaires collaborent avec des organismes publics, des détaillants, des bénévoles communautaires et des personnes exposées au risque palustre pour veiller à ce que les médicaments proposés en officine sont bien ce qu’ils prétendent être. Pour le savoir, c’est simple : cherchez le lotus.

Photo: © Population Services International / Damien Shumann