CO “100% Life”

Pendant l’épidémie de COVID-19, les médicaments pour le VIH sont livrés par la poste en Ukraine

19 mai 2020

Dans le monde entier, la pandémie de COVID-19 compromet l’accès à des médicaments essentiels pour les personnes vivant avec le VIH. En raison du confinement et des restrictions applicables aux transports en commun, il est difficile pour de nombreuses personnes d’avoir accès à un traitement. De nombreuses personnes vivant avec le VIH ne peuvent se permettre de payer un taxi pour se rendre dans un centre de santé. Cette contrainte supplémentaire risque d’accroître le nombre de décès.

En Ukraine, le Fonds mondial appuie l’initiative intitulée « 100% LIFE », réseau communautaire local de lutte contre le VIH qui organise des services de livraison d’antirétroviraux et d’autres médicaments à domicile. Ces services sont assurés par les deux principales sociétés postales du pays, Ukrposhta et Nova Poshta. Les personnes vivant avec le VIH dans des zones reculées où les services postaux ne sont pas disponibles ne sont pas laissées pour compte : leurs médicaments sont livrés en voiture.

« En raison de l’arrêt des transports en commun, de nombreuses personnes risquaient d’interrompre leur traitement pour le VIH, c’est pourquoi nous avons dû rapidement trouver une solution », a affirmé Dmytro Sherembey, chef du conseil de coordination de l’organisation « 100% LIFE ». En 2018, 123 000 personnes suivaient un traitement antirétroviral en Ukraine, deuxième pays le plus touché par l’épidémie de VIH en Europe de l’Est.

Comme l’a affirmé Dmytro Sherembey : « Pour une personne qui vit avec le VIH, recevoir un colis d’antirétroviraux pendant la pandémie de COVID-19, c’est comme recevoir de la vie par colis ».

Grâce au financement du Fonds mondial, l’organisation « 100% LIFE » s’est également procurée des équipements de protection individuelle, tels que des masques et du désinfectant, afin de protéger les travailleurs sociaux aux avant-postes de la lutte contre la pandémie de COVID-19. Ces équipements de protection seront distribués dans l’ensemble du pays.

Masques et plateformes de messagerie

Dans le cadre de la lutte contre le COVID-19, il est également important de pouvoir accéder à des informations fiables. Les services de santé nationaux ukrainiens ont demandé à l’organisation « 100% LIFE » de les aider à adapter la plateforme de messagerie Viber à une utilisation spécifique au COVID-19 par la population ukrainienne.

Avec le soutien du Fonds mondial, l’agent conversationnel de Viber, qui a pour objet de répondre aux questions sur le COVID-19 les plus fréquemment posées, a ainsi été traduit en ukrainien. Viber est la plateforme de messagerie la plus populaire en Ukraine.

En plus de fournir en temps réel des informations actualisées sur le COVID-19 issues de l’OMS et des instructions en vue de la prévention, du diagnostic et du traitement de cette maladie, ce service fournit des réponses aux patients infectés par le VIH et la tuberculose.

Grâce à ce service assuré 24 heures sur 24, les médecins, les ambulanciers, les patients et les autorités locales pourront recevoir des réponses à leurs questions les plus urgentes concernant le COVID-19.

Il est indispensable de limiter la propagation d’informations erronées et de fournir en temps réel des réponses aux questions des utilisateurs pour enrayer les pandémies.