Instance de coordination nationale

Suivi stratégique

Le suivi stratégique de la mise au point de la demande de financement, des négociations, de la mise en œuvre et de la clôture des subventions est considéré comme une des fonctions essentielles des instances de coordination nationale. De fait, celles-ci doivent disposer d’un plan de suivi stratégique.

Le suivi stratégique a pour principe central de garantir que les ressources – aussi bien financières qu’humaines – sont utilisées de manière efficace au profit du pays.

Le tableau de bord des subventions est un outil mis au point conjointement par Grant Management Solutions (GMS) et le Fonds mondial. Il fournit aux décideurs une vue d’ensemble des aspects suivants des subventions :

  • résultats financiers ;
  • état d’avancement du programme ;
  • information de gestion.

Le tableau de bord comporte les deux outils suivants :

  1. Outil de suivi stratégique des instances de coordination nationale : Il s’agit d’une feuille de calcul Excel qui utilise les données existantes, notamment l’information figurant dans le rapport sur les résultats actuels/demande de décaissement, pour fournir un aperçu des résultats en temps réel.
  2. Outil de synthèse des instances de coordination nationale : Cet outil ne requiert pas de saisie de données, il s’agit d’un sous-ensemble du tableau de bord de gestion du récipiendaire principal, un outil complémentaire permettant aux récipiendaires principaux de comprendre et d’examiner les résultats de leurs programmes. L’outil de synthèse des instances de coordination nationale permet à celles-ci d’ajouter des éléments au plan d’amélioration du récipiendaire principal. Accès à l’outil sur notre page Outils de gestion (en anglais).

En matière de suivi stratégique, l’instance de coordination nationale et le récipiendaire principal ont des rôles complémentaires. L’instance de coordination nationale doit se concentrer sur la situation globale et s’assurer que le financement fondé sur les résultats répond aux attentes, elle n’est pas censée s’arrêter sur les détails de la gestion au quotidien de la subvention. Le récipiendaire principal est quant à lui responsable du suivi et de l’évaluation de la mise en œuvre des subventions.

Le tableau de bord des subventions est également utile pour la gouvernance de l’instance de coordination nationale et sa communication avec les différentes circonscriptions.