Modèle de financement

The Global Fund / John Rae

Avant de soumettre la demande de financement

Au début du cycle de financement, le Fonds mondial alloue des fonds aux pays admissibles pour les programmes de lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme. Ce financement peut également servir à renforcer les systèmes de santé.

Pour y avoir accès, les pays doivent remplir les conditions d’admissibilité et autres décrites sur cette page.


Admissibilité

L’admissibilité à un soutien du Fonds mondial est fonction du niveau de revenu du pays et de la charge de morbidité. Les pays peuvent être admissibles pour le financement d’une, de deux ou des trois maladies.

Pour plus d’informations, consultez la page Admissibilité.


Dialogue au niveau du pays

Le dialogue au niveau du pays est une conversation ouverte et inclusive entre différents groupes de personnes qui combattent les maladies et en sont touchées dans un pays donné. Il s’agit d’une démarche continue : il débute avant l’élaboration d’une demande de financement et se prolonge tout au long de la mise en œuvre de la subvention. C’est à partir de lui que seront déterminées les priorités d’un pays en matière de financement. L’instance de coordination nationale est l’organisme officiel qui organise le dialogue au niveau du pays. Elle doit remplir deux conditions d’admissibilité relatives au dialogue avec le pays : la demande de financement doit être élaborée de manière transparente et inclusive, et le récipiendaire principal doit être choisi en toute transparence.

Pour en savoir plus :


Plan stratégique national

Un plan stratégique national définit la manière dont un pays va s’attaquer au VIH, à la tuberculose ou au paludisme. Le Fonds mondial soutient les efforts des pays pour élaborer et proposer leur plan stratégique national sur lequel il les encourage à fonder leur demande de financement.


Somme allouée

Au début de chaque cycle de financement triennal, le Fonds mondial communique aux pays admissibles la somme qui leur est allouée. Il calcule cette somme en fonction de la charge de morbidité et des capacités économiques d’un pays, le calcul est ensuite affiné pour rendre compte de facteurs importants dans le pays.

Pour plus d’informations, consultez la page Sommes allouées.


Investissements à effet catalyseur

Les priorités d’investissement à effet catalyseur constituent une part des financements disponibles réservés aux programmes et aux activités essentiels pour concrétiser les objectifs de la stratégie du Fonds mondial et les plans des partenaires, mais que les sommes allouées aux pays ne suffisent pas à couvrir. Ces investissements regroupent les fonds de contrepartie, les démarches multipays et les initiatives stratégiques.

Pour plus d’informations, consultez la page Investissements à effet catalyseur.