Modèle de financement

Sommes allouées

Pour la période d’allocation 2017/2019, le Fonds mondial a adopté une méthodologie d’allocation améliorée destinée à concrétiser les buts de sa stratégie 2017/2022 et à renforcer l’impact des programmes visant à prévenir et traiter le VIH, la tuberculose et le paludisme, à prendre en charge les personnes touchées et à mettre en place des systèmes résistants et pérennes pour la santé.

La méthodologie d’allocation du Fonds mondial pour 2017/2019 accorde plus de poids en termes de financement aux pays ayant la charge de morbidité la plus élevée et les capacités économiques les plus faibles. Elle tient spécifiquement compte des épidémies au sein des populations-clés, de la menace que fait peser la tuberculose multirésistante, et des efforts d’élimination du paludisme. Elle prévoit également des réductions durables et progressives là où le financement diminue.

La somme allouée aux pays est calculée selon un barème qui est avant tout fonction de la charge de morbidité et de la capacité économique de chaque pays. Ce barème est ensuite affiné au travers d’une procédure transparente et responsable d’ajustement qualitatif pour prendre en considération des facteurs contextuels importants.

  • Sommes allouées aux pays pour la période 2017/2019
    télécharger en English

Outre les sommes allouées aux pays, un montant de 800 millions de dollars US est mis à disposition des investissements à effet catalyseur, destinés à faciliter l’emploi des sommes allouées pour concrétiser les objectifs de la stratégie 2017/2022 et les plans des partenaires internationaux. Consulter notre page sur les investissements à effet catalyseur pour plus de renseignements.