Financements innovants

Partager cette page

Twitter Facebook
The Global Fund / David O'Dwyer

Les investissements importants réalisés dans la santé au cours des vingt dernières années ont donné lieu à des progrès spectaculaires dans la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Ils provenaient pour la plus grande partie de la mobilisation des ressources nationales et de l’aide au développement classique, mais le paysage de financement de la santé est en train de changer. Les financements nationaux s’accélèrent et la participation du secteur privé répond à la fois à un besoin et à un intérêt. S’appuyant sur ces tendances, le partenariat du Fonds mondial innove, à la poursuite de nouvelles possibilités pour financer et accélérer davantage la lutte et mettre un terme aux épidémies.

Le Fonds mondial rapproche les pays de différents partenaires – des investisseurs du secteur privé, des philanthropes, des organisations de la société civile et des donateurs multilatéraux – pour élaborer et mettre en œuvre des mécanismes de financement concrets et innovants afin d’obtenir un impact plus marqué dans la lutte contre les trois maladies. Ces solutions complètent les dépenses publiques et amplifient le financement national dans la santé.

Nous sommes idéalement placés pour permettre aux financements innovants d’avoir des effets catalyseurs et notre expérience nous prouve qu’ils peuvent avoir un impact marqué en :

  • levant des fonds pour la mise en œuvre des programmes
  • encourageant l’innovation
  • renforçant l’efficacité
  • soutenant les pays en transition et en assurant la pérennité

Plateformes de financements innovants

Notre partenariat se concentre sur certaines grandes plateformes de financements innovants, présentées sur cette page, qui complètent le modèle de financement du Fonds mondial et les dépenses publiques et qui permettent d’obtenir un impact plus marqué par :

  • une augmentation du financement des programmes de santé au-delà des mécanismes de financement traditionnel, tant au niveau du Fonds mondial et que directement à celui du pays maître d’œuvre
  • une amélioration de l’efficacité et de l’impact de nos programmes de santé

Dons de la part de consommateurs

Le Fonds mondial encourage les partenariats qui donnent les moyens à des millions de personnes de contribuer à la cause de la santé mondiale. Nous travaillons avec des organisations qui collectent des fonds lors d’achats de produits ou de services par des consommateurs, ou qui créent des mécanismes de collecte de fonds communautaires et dont tout ou partie des recettes obtenues appuient des programmes soutenus par le Fonds mondial.

(RED) travaille avec les marques et les organisations les plus emblématiques du monde pour mettre au point des produits et des services sous la marque (RED) qui, une fois achetés, déclenchent des dons au Fonds mondial de la part des entreprises concernées. (RED) a généré plus de 600 millions de dollars US pour soutenir la lutte contre le sida en Afrique par l’intermédiaire du Fonds mondial.

En savoir plus (en anglais)

The Global Fund / John Rae

Plateformes philanthropiques

Les fonds d’investissement philanthropiques innovants donnent la possibilité à différents types d’investisseurs, des fondations, de philanthropes de premier plan et autres d’associer leurs contributions financières à la lutte contre les maladies. Ces mécanismes de financements mutualisés visent à mobiliser et à distribuer les fonds d’une manière plus coordonnée et plus efficace. Les investissements mutualisés servent tirer parti des ressources financières ainsi que des compétences afin d’appuyer les programmes de santé soutenus par le Fonds mondial.

« Les investisseurs n’ont plus à choisir entre bien faire et faire le bien. Il devient plus facile de concilier ces deux objectifs. Du reste, cela n’a jamais revêtu une telle importance. »
Patrick Odier, Associé-gérant du Groupe Lombard Odier (en anglais), sur son partenariat avec le Fonds mondial.

Le groupe Duet Private Equity, engagé à promouvoir les changements sociaux dans les pays où il investit, s’est associé au Fonds mondial pour former le Fonds d’investissement privé pour l’Afrique qui investira 300 millions de dollars US en Afrique orientale et occidentale ainsi qu’en Afrique francophone.

En savoir plus (en anglais)

The Global Fund / Petterik Wiggers
The Global Fund / John Rae

Le Fonds indien pour la santé est une plateforme innovante de financements mutualisés mise en place par Tata Trusts, en partenariat avec le Fonds mondial. Il rassemble les ressources et les compétences du secteur privé pour la lutte contre la tuberculose et le paludisme en Inde.

En savoir plus (en anglais)

Échanges de dettes

Le programme Debt2Health du Fonds mondial convertit des remboursements de dettes en investissements essentiels dans la santé. Dans le cadre d’accords d’échange de dette négociés au cas par cas, un pays maître d’œuvre accepte d’investir dans des programmes pour lutter contre les trois maladies ou de renforcer les systèmes de santé par l’intermédiaire du Fonds mondial. En retour, un pays créditeur annule la dette du pays maître d’œuvre.

Depuis le lancement de Debt2Health en 2007, sept pays maîtres d’œuvre – le Cameroun, la Côte d'Ivoire, l’Égypte, l’Éthiopie, l’Indonésie, la République démocratique du Congo et le Pakistan – ont investi pas loin de 127 millions de dollars US dans des programmes nationaux pour la santé par l’intermédiaire du Fonds mondial. En retour, l’Allemagne, l’Australie et l’Espagne ont annulé des dettes dans ces pays maîtres d’œuvre.

En savoir plus

The Global Fund / Sarah Hoibak

Outils de financement émergents

Le Fonds mondial s’appuie sur son expérience et son partenariat pour amplifier l’impact à travers un éventail d’autres plateformes de financement.


Financement mixte

Le financement mixte associe les subventions du Fonds mondial à d’autres sources de financement, y compris des investissements provenant d’institutions de financement du développement. Les programmes de santé peuvent être subordonnés aux investissements des partenaires de financement ou mis en œuvre en coordination avec ces derniers.

  • Le Fonds mondial s’associe au Fonds pour la vie et les moyens d’existence, une collaboration entre la Fondation Bill et Mélinda Gates et la Banque islamique de développement qui offre des financements abordables grâce à une combinaison de subventions et de prêts à des conditions favorables. En savoir plus
  • Les rachats de prêts peuvent accroître le financement intérieur, accélérer les investissements dans la prévention et développer les services. Le Fonds mondial investit 40 millions de dollars US pour aider l’Inde à obtenir un prêt de 400 millions de dollars US auprès de la Banque mondiale pour lutter contre la tuberculose.
  • En Amérique centrale, nous soutenons l’Initiative régionale pour l’éradication du paludisme, qui associe subventions et prêts à des conditions favorables en faveur de programmes collaboratifs pour mettre un terme au paludisme dans les pays participants.
  • Nous étendons nos partenariats avec des institutions de financement du développement telles que la Banque mondiale, la Banque asiatique de développement et d’autres.

Financement en fonction des résultats

Le financement en fonction des résultats correspond au décaissement des fonds de la subvention après que les résultats convenus au préalable ont été atteints à des échéances spécifiques. Une des formes de ce financement est connue sous le nom de « paiement à la livraison ».

  • Le Fonds mondial a soutenu des modèles de financements en fonction des résultats dans des pays tels que le Salvador, les Îles Salomon et le Rwanda.
  • Au Rwanda, nous soutenons une approche de financement en fonction des résultats appelée Modèle de financement de la stratégie nationale, qui permet au pays d’évaluer les résultats au regard d’objectifs prédéfinis et de réaffecter les ressources au gré des priorités.

Financement en fonction des produits

Le financement en fonction des produits correspond au décaissement des fonds après que des produits prédéfinis ont été obtenus, un donateur ou un investisseur privé fournissant généralement un financement initial à un maître d’œuvre de programme. Si les produits du programme ayant été convenus au préalable sont obtenus, l’investissement est remboursé, souvent avec un bénéfice. Ce financement comprend des obligations à impact social qui orientent les investissements vers des programmes qui produisent des résultats sociaux concrets dans la lutte contre les trois maladies.

  • En Afrique du Sud, le Fonds mondial soutient une obligation à impact social pour la riposte au VIH chez les adolescentes et les jeunes femmes.
  • Dans les pays d’Afrique et potentiellement d’Asie, nous réfléchissons à une démarche de financement en fonction des produits pour l’éradication du paludisme et pour les soins de santé primaire.
  • Aux Fidji, nous avons travaillé avec le Ministère de la Santé sur une obligation à impact social qui soutient le dépistage des cas de tuberculose et les modèles de traitement communautaires.

De nouvelles possibilités

Nous envisageons en permanence de nouvelles possibilités pour des partenariats et des sources de financement afin d’obtenir un impact plus marqué et de sauver plus de vies. Nous adoptons une démarche structurée pour identifier les mécanismes de financement innovants et les appliquer à des situations spécifiques dans le d’augmenter l’impact. Pour en savoir plus, consultez notre page Former des partenariats (en anglais) et nos rapports :

  • Une démarche structurée à l’appui de la finance innovante – renforcer l’innovation financière (en anglais)
    télécharger en English
  • Le point sur les financements innovants (en anglais)
    télécharger en English

Publié 09 mars 2019