Nouvelles et articles

Le Professeur Michel Kazatchkine élu Directeur exécutif du Fonds mondial

08 février 2007

Genève - Le Conseil d’administration du Fonds mondial a nommé Michel Kazatchkine, médecin et expert en santé internationale, au poste de Directeur exécutif. Il remplace Sir Richard Feachem, premier Directeur exécutif du Fonds mondial, qui se retirera au terme d’un mandat de cinq ans le 31 mars prochain.

En sa qualité de médecin, le Professeur Kazatchkine suit des patients atteints du VIH/SIDA depuis plus de 20 ans et a dirigé la deuxième plus grande Agence de recherche sur le SIDA au monde. Il est actuellement Ambassadeur de France chargé de la lutte contre le VIH/SIDA et les maladies transmissibles. Le Professeur Kazatchkine a été Vice-président du Conseil d’administration du Fonds mondial et le premier président du Comité technique d'examen des propositions, entité responsable de l’évaluation de la qualité des demandes de subvention. « La Vice-présidente du Conseil, Dr. Lieve Fransen, et moi-même avons le plaisir d’accueillir le Professeur Kazatchkine en tant que nouveau Directeur exécutif ‘désigné’ du Fonds mondial » a déclaré Dr. Carol Jacobs, Présidente du Conseil du Fonds mondial. « Le Fonds mondial entre dans une nouvelle phase et c’est une chance que d’avoir le Professeur Kazatchkine à la tête du Secrétariat à l’orée du deuxième cycle de cinq ans du Fonds. Il possède l’exacte combinaison de compétences et d’expérience nécessaire pour diriger cette institution de financement unique en son genre ».

« Je suis ravi que Michel Kazatchkine ait été choisi pour me succéder », a déclaré le Professeur Richard Feachem. «C’est avec grand plaisir que je lui remettrai la direction d’une institution forte qui améliore la vie de dizaines de millions de personnes dans 136 pays. Sous la direction de Michel Kazatchkine, le Fonds Mondial est dans d’excellentes mains, et ses activités salvatrices continueront à se développer ».

En l’espace de cinq ans, le Fonds mondial est devenu une force majeure dans la lutte contre les trois pandémies. Il fournit les deux tiers du financement international de la lutte contre le paludisme et la tuberculose, et 20% du financement mondial de la lutte contre le sida. Avec 450 programmes dans 136 pays, le Professeur Kazatchkine dirigera la plus grande institution internationale de financement de programmes contre la tuberculose et le paludisme, se plaçant également parmi les trois plus importants bailleurs de fonds au niveau mondial en termes de financement de programmes VIH/SIDA dans le monde.

Le Fonds mondial a approuvé des subventions couvrant 450 programmes dans 136 pays, et s’est ainsi engagé à hauteur de 7 milliards de dollars US. En décembre 2006, 770.000 personnes étaient sous traitement antirétroviral grâce aux programmes financés par le Fonds mondial. En outre, près de 18 millions de moustiquaires imprégnées d’insecticides avaient été distribuées dans le cadre de programmes de prévention du paludisme. Par ailleurs, les programmes de lutte contre la tuberculose ont permis la détection et le traitement de deux millions de cas selon le protocole DOTS, stratégie de contrôle de la tuberculose approuvée au niveau international.

S’abonner

Si vous souhaitez recevoir nos communiqués de presse, veuillez envoyer un message à press@theglobalfund.org.

Autres nouvelles et articles