Nouvelles et articles

Les financements du Fonds mondial permettent de fournir des traitements contre le sida à 1,4 millions de personnes

30 novembre 2007

3,3 Millions de personnes ont accès aux traitements contre la tuberculose

Genève – Le Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme a annoncé aujourd’hui que plus de 1,4 millions de personnes vivant avec le VIH ont désormais accès aux traitements anti-rétroviraux (ARV) grâce aux programmes qu’il soutient, ce qui représente quasiment le double des résultats annoncés l’année dernière.

Parallèlement, le gouvernement américain présentera les résultats du Plan d'urgence du président des États-Unis en matière de lutte contre le sida (PEPFAR), son initiative de lutte contre l’épidémie mondiale de VIH/sida. Ensemble, le Fonds mondial et PEPFAR fournissent le financement de la majorité des programmes pour la prévention et le traitement du sida dans les pays en voie de développement.

« Ensemble, le programme PEPFAR et le Fonds mondial sont à l’origine de l’expansion de l’accès aux traitements, aux soins et aux programmes de prévention contre le sida », a déclaré le Professeur Michel Kazatchkine, Directeur du Fonds mondial. « Les efforts constants du programme PEPFAR et du Fonds mondial pour coordonner et faire en sorte que leurs actions respectives soient complémentaires se traduisent par des résultats très importants sur le terrain. Il y a seulement quelques semaines, l’Ambassadeur Dybul et moi-même avons pu constater la réalité de cette synergie sur le terrain lorsque nous avons visité des programmes hautement effectifs en Haïti qui étaient financés conjointement par le Fonds mondial et le programme PEPFAR. »

L’Ambassadeur Mark Dybul est le Coordonnateur, pour les États-Unis, de la lutte mondiale contre le sida.

Le Fonds mondial a également fait état d’avancées importantes dans la lutte contre la tuberculose avec plus de 3,3 millions de personnes bénéficiant de traitements efficaces contre la tuberculose grâce aux programmes qu’il finance. La tuberculose est la première cause de mortalité chez les personnes infectées par le VIH ; l’Organisation mondiale de la Santé estime ainsi que la tuberculose est à l’origine de près du tiers des décès liés au sida dans le monde.

Un peu plus tôt cette semaine, le Fonds mondial a annoncé que les programmes qu’il soutient dans la lutte contre le paludisme avaient à ce jour permis la distribution d’un total de 46 millions de moustiquaires imprégnées d’insecticide à des familles exposées à la maladie, ce qui représente une augmentation de 155 pour cent par rapport aux 18 millions de moustiquaires imprégnées distribuées l’année dernière.


Les résultats en bref :

Intervention Déc. 2006 Mi-2007 Déc. 2007

Augmentation sur 1 an

VIH:
Personnes
bénéficiant d’un
traitement ARV

770,000 1,1 millions 1,4 millions 88%
TB:
Personnes traitées
sous DOTS
2 millions 2,8 millions 3,3 millions 65%

Paludisme:
MII distribuées

18 millions 30 millions 46 millions 155%

Les résultats présentés aujourd’hui sont ceux de l’ensemble des programmes soutenus par le Fonds mondial. La qualité des résultats est garantie par le travail de l’agence de vérification dans chaque pays, de données externes et de contrôles des systèmes en place. « Ces résultats constituent une preuve vivante que les investissements du Fonds mondial fonctionnent”, a déclaré Rajat Gupta, Président du Conseil d’administration du Fonds mondial. “Ces résultats positifs doivent constituer un encouragement pour tous les donateurs, les partenaires ainsi que pour tous les professionnels de santé qui travaillent sur le terrain, à poursuivre la lutte contre les trois maladies plus intensément encore dans les années à venir.”

Lors de sa dernière réunion qui s’est tenue en Chine ce mois-ci, le Conseil d’administration du Fonds mondial a approuvé la septième série de financements avec 73 nouvelles subventions pour une valeur de plus de 1,1 milliards de dollars US sur deux ans, portant ainsi le montant total des fonds engagés à 9,9 milliards pour plus de 520 programmes dans 136 pays.

S’abonner

Si vous souhaitez recevoir nos communiqués de presse, veuillez envoyer un message à press@theglobalfund.org.

Autres nouvelles et articles