Nouvelles et articles

Le Fonds mondial se félicite de la nomination de Carla Bruni-Sarkozy comme Ambassadrice Mondiale pour la protection des mères et des enfants contre le VIH/sida

01 décembre 2008

Paris – A l’ occasion de la Journée mondiale contre le Sida, Carla Bruni-Sarkozy a accepté aujourd’hui de devenir Ambassadrice mondiale pour la protection des mères et des enfants contre le VIH/Sida. Sa mission s’effectuera en collaboration avec le Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme.

Carla Bruni-Sarkozy portera un plaidoyer international en faveur des mères et des enfants infectés ou affectés par le VIH/Sida, avec une attention particulière portée à la question de la prévention de la transmission du virus de la mère à l’enfant au cours de la grossesse. Carla Bruni-Sarkozy exercera cette fonction à titre personnel.

« Je me réjouis et suis très honoré de ce que Carla Bruni-Sarkozy accepte de devenir une Ambassadrice mondiale pour la protection de la mère et de l’enfant contre le Sida », a souligné le Dr Michel Kazatchkine, Directeur Exécutif du Fonds mondial. « En tant qu’Ambassadrice mondiale pour cette cause, Carla Bruni-Sarkozy a donné priorité à la prévention de la transmission du virus de la mère à l’enfant et à un déploiement à grande échelle des services de santé, au service de cette prévention, qui font toujours défaut à l’heure actuelle. Elle permettra de porter le plaidoyer des femmes et des enfants pour lesquels il est si difficile de se faire entendre ». Discours de Carla Bruni-Sarkozy [ télécharger en Français ] .

Selon le rapport 2008 de l’ONUSIDA, la lutte contre le sida commence à montrer des succès importants, en particulier en ce qui concerne le nombre de personnes accédant aux traitements dans le monde en développement. Les progrès en matière de prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant sont en revanche beaucoup plus lents.

Les femmes sont particulièrement vulnérables vis-à-vis de l’infection par le VIH et subissent de façon disproportionnée beaucoup des conséquences de la maladie. En tant que principales « soignantes » en Afrique et dans les pays pauvres, les femmes ont vu les charges pesant sur leurs foyers et leurs communautés augmenter considérablement du fait de l’épidémie. Les enfants figurent aussi parmi les groupes les plus vulnérables auxquels trop peu d’attention a été portée jusqu’à présent.

Le Fonds mondial finance des programmes de lutte contre le sida dans le monde en développement. Il est à ce titre le financeur de programmes de prévention de la transmission du virus de la mère à l’enfant, de programmes de dépistages et de conseils et de programmes de traitement et de soins aux orphelins et aux enfants vulnérables. La fonction d’Ambassadrice mondiale de Carla Bruni-Sarkozy permettra de mettre en avant la nécessité de promouvoir de façon urgente de telles actions à une plus grande échelle encore dans le monde en développement.

S’abonner

Si vous souhaitez recevoir nos communiqués de presse, veuillez envoyer un message à press@theglobalfund.org.

Autres nouvelles et articles