Nouvelles et articles

Le Conseil d’administration du Fonds mondial choisit ses nouveaux dirigeants

01 avril 2015

GENÈVE – Le Conseil d’administration du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a choisi comme Président Norbert Hauser, qui a été parlementaire et auditeur international en Allemagne, et a nommé dans la foulée Aida Kurtovic, de Bosnie-Herzégovine, à la vice-présidence. Tous deux ont pris leurs fonctions aujourd’hui pour un mandat de deux ans.

S’appuyant sur une carrière remarquable au sein du gouvernement et dans les services publics, M. Hauser a occupé le poste d’Inspecteur général par intérim du Fonds mondial en 2012/2013 et a été membre du Groupe de haut niveau qui tracé les grandes lignes de la réforme du Fonds mondial. Jusqu’en 2011, il a été Vice-président de la Cour fédérale des comptes d’Allemagne.

« Dans le contexte en pleine évolution de la santé internationale, nous sommes résolus à mettre en place des systèmes de santé solides et à élargir l’appui que nous apportons aux personnes frappées par les épidémies que nous combattons, a déclaré M. Hauser. C’est un honneur de pouvoir servir le Fonds mondial, son Conseil d’administration et les personnes dans le besoin, en travaillant main dans la main avec les autres membres du Conseil. »

M. Hauser a débuté sa carrière comme juriste et procureur en Allemagne. Il a occupé de nombreuses fonctions publiques et a notamment été pendant plus de 20 ans conseiller municipal de la ville de Bonn et 15 ans maire de l’arrondissement de Bonn-Bad Godesberg. Il a, de surcroît, présidé le Groupe de vérificateurs externes des comptes de l’Organisation des Nations Unies et a été auditeur externe de l’Agence internationale de l’énergie atomique, entre autres.

Mme Kurtovic a été membre du Conseil d’administration du Fonds mondial de 2012 à 2014 et a contribué à l’organisation en bien des capacités, puisqu’elle a siégé à l’instance de coordination nationale de Bosnie et dans les comités du Conseil d’administration. Elle est également la Directrice exécutive de Partnerships in Health, une organisation basée à Sarajevo qui a pour mission d’aider les institutions à renforcer leurs capacités et à améliorer de façon pérenne la qualité des services de santé de base et essentiels, ce qui a changé la vie des populations vulnérables. Partnerships in Health se concentre dans une très large mesure sur le dépistage du VIH, le conseil et le soutien aux personnes vivant avec le VIH.

« Le Fonds mondial n’a pas son pareil pour parvenir à mobiliser les partenaires, agir et obtenir des résultats à très brève échéance, indique Mme Kurtovic. Nous devons préserver les acquis et étendre encore davantage notre appui. »

La passation de pouvoir à la tête du Conseil d’administration est intervenue à la fin de la réunion du Conseil d’administration du Fonds mondial, alors que Mme Nafsiah Mboi, ancienne ministre de la Santé d’Indonésie, et Mme Mireille Guigaz, ancienne ambassadrice de France chargée de la lutte contre le VIH et les maladies transmissibles, achevaient leurs mandats de deux ans comme Présidente et Vice-présidente.

Pendant cette période, le Fonds mondial est parvenu mettre en place une évolution majeure de son activité de base en adoptant une nouvelle démarche de financement visant à renforcer l’impact des programmes dans les pays qui luttent contre le VIH, la tuberculose et le paludisme.

S’abonner

Si vous souhaitez recevoir nos communiqués de presse, veuillez envoyer un message à press@theglobalfund.org.

Autres nouvelles et articles