Nouvelles et articles

Les donateurs privés doublent leurs investissements dans le Fonds mondial

16 septembre 2016

MONTRÉAL - Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a annoncé aujourd'hui que les promesses de dons émanant des donateurs privés et des initiatives de financement innovant ont atteint les 250 millions de dollars US pour les trois prochaines années, soit plus de deux fois plus que pour la période précédente.

Cette annonce a été faite au lancement de la cinquième Conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial, organisée par le Gouvernement du Canada, où les dirigeants du monde entier viennent témoigner de l'engagement international à en finir pour de bon avec les épidémies de sida, de tuberculose et de paludisme.

Les entreprises du secteur privé jouent un rôle essentiel au sein du partenariat du Fonds mondial, en apportant non seulement des moyens financiers, mais également des compétences qui renforcent l'impact des programmes soutenus.

« Nous sommes rassemblés à Montréal pour montrer au monde notre engagement à en finir avec le sida, la tuberculose et le paludisme, pour de bon », a déclaré Marie-Claude Bibeau, la ministre canadienne du Développement international et de la Francophonie. « En collaborant étroitement avec nos partenaires, nous avons avancé à grands pas sur la voie de l'aide apportée aux plus démunis et aux plus vulnérables de la planète. Alors que nous entamons ce nouveau cycle de reconstitution des ressources, le Canada est impatient de renforcer encore cette collaboration avec nos partenaires pour améliorer les droits humains, garantir l'égalité de genre et en finir avec ces épidémies d'ici 2030. »

(RED), l'organisation fondée par Bono et Bobby Shriver qui fait participer les entreprises et les individus à la lutte contre le sida en Afrique, a promis aujourd'hui d'apporter 100 millions de dollars US supplémentaires au cours des trois prochaines années pour soutenir les activités du Fonds mondial.

« Ensemble avec les partenaires de (RED), nous sommes plus résolus que jamais à collecter les fonds et à sensibiliser l'opinion, deux éléments nécessaires pour en finir enfin avec le sida », a déclaré Deborah Dugan, P-DG de (RED). « La promesse faite par (RED) aujourd'hui est à l'image des engagements ambitieux pris par nos partenaires et nos partisans ces dix dernières années et souligne le rôle important que joue le secteur privé dans ce combat. »

Comic Relief a promis 12,75 millions de dollars US en associant les fonds collectés lors de ses campagnes Sport Relief au Royaume-Uni et Red Nose Days aux États-Unis. La Fondation Bill et Melinda Gates a promis l'équivalent de ce montant.

« Comic Relief est actif dans la lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme et, grâce à la générosité des personnes qui soutiennent nos campagnes au Royaume-Uni et aux États-Unis, nous sommes heureux de pouvoir faire cette promesse de don », a déclaré Kevin Cahill, le P-DG de Comic Relief.

David Sin, le fondateur de la Fullerton Health Foundation International, a promis 7,5 millions de dollars US sur trois ans, en plus de contributions en nature. « En tant que partenaires commerciaux, nous avons tous une dette envers nos communautés qu'il nous incombe de rembourser en soutenant la fin de ces épidémies et promouvant la bonne santé des populations. Nous sommes honorés et heureux de pouvoir le faire avec le Fonds mondial », a indiqué M. Sin.

Plusieurs partenaires du secteur privé, à l'image d'Ecobank, de Coca-Cola, de SAP et de Munich RE, ont lancé des initiatives innovantes pour transmettre des compétences et former les intervenants dans le but de consolider les systèmes de santé et d'améliorer la mise en œuvre des programmes.

Les organisations confessionnelles jouent aussi un rôle essentiel dans la santé internationale, souvent en offrant des soins de santé dans des zones difficiles d'accès dans les pays à faible revenu. Ainsi, l'Église méthodiste unie, en partenariat avec le Fonds mondial, a promis 8 millions de dollars US pour les trois prochaines années.

« Les Églises sont présentes et exercent une influence dans le monde entier, jusque dans les petits villages les plus reculés, où les routes et l'électricité sont des denrées rares », a déclaré l'évêque Thomas J. Bickerton, président de l'Initiative de santé mondiale de l'Église méthodiste unie. « Nous sommes résolus à encourager ces communautés à soutenir le Fonds mondial et les efforts déployés par les pays pour combattre ces maladies liées à la pauvreté. »

De nombreuses autres promesses de dons faites à la Conférence de reconstitution des ressources aujourd'hui seront rassemblées et annoncées à l'issue de l'événement, le 17 septembre.

Le Fonds mondial a reçu des contributions des partenaires suivants :

  • (RED)
  • Comic Relief
  • Fullerton Health Foundation International
  • Ecobank
  • Standard Bank
  • Église méthodiste unie
  • Catholic Relief Services
  • Goodbye Malaria
  • Takeda Pharmaceuticals
  • Munich RE
  • The Tahir Foundation
  • Duet Group

S’abonner

Si vous souhaitez recevoir nos communiqués de presse, veuillez envoyer un message à press@theglobalfund.org.

Autres nouvelles et articles