Nouvelles et articles

Mémorandum d’accord entre le Fonds mondial et l’Union interparlementaire

23 mars 2017

GENÈVE – Le Fonds mondial et l’Union interparlementaire ont signé un mémorandum d’accord visant à promouvoir un plaidoyer mutuel, une participation à des activités techniques conjointes, une sensibilisation à la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, ainsi que la mise en place de systèmes résistants et pérennes pour la santé.

Cet accord a pour objectif de coordonner les activités destinées à obtenir la participation de parlementaires du monde entier et d’inspirer l’action des législateurs dans le combat mené contre les trois maladies, notamment en appuyant des dotations budgétaires en phase avec les principes de financement de contrepartie du Fonds mondial.

Le mémorandum a été signé à la Maison des parlements, à Genève, par l’Ambassadrice Anda Filip, Directrice de la Division des parlements membres et des relations extérieures, pour l’Union interparlementaire, et M. Christoph Benn, Directeur des relations extérieures du Fonds mondial, en présence de Martin Chungong, Secrétaire général de l’UIP, et de Norbert Hauser, Président du Conseil d’administration du Fonds mondial.

Parmi les thèmes communs pour le plaidoyer et la sensibilisation, on retrouvera le VIH, la tuberculose, le paludisme, la mise en place de systèmes résistants et pérennes pour la santé, le renforcement des systèmes communautaires, les droits de l’Homme et l’égalité de genre.

Aux termes de cet accord, l’UIP et le Fonds mondial peuvent solliciter la participation de parlementaires en vue de proposer ou d’appuyer des lois destinées à supprimer les obstacles aux services de santé liés aux droits de l’Homme, notamment en ce qui concerne les populations-clés et vulnérables, ainsi que pour financer des mesures de réduction du rejet social et de prévention de la discrimination.

Les deux parties chercheront également à consolider la coopération dans les groupes de travail techniques en y intégrant des experts du Fonds mondial, ce qui contribuera à renforcer les capacités des parlementaires et leur apport à la riposte internationale face au VIH.

Créée en 1889, l’UIP est l’organisation internationale qui regroupe les parlements. Elle fait figure de référence pour le dialogue parlementaire mondial et œuvre en faveur de la paix et de la coopération entre les peuples, ainsi que pour la mise en place solide de la démocratie représentative.

Pour plus de renseignements :

Ibon Villelabeitia
+41 79 2925426

Salle de presse

Liste de contacts pour les médias

S’abonner

Si vous souhaitez recevoir nos communiqués de presse, veuillez envoyer un message à press@theglobalfund.org.

Autres nouvelles et articles