Nouvelles et articles

Le Projet ‘Last Mile’ S’étend au Libéria et au Swaziland et Renforce les Systèmes de Santé dans l’Ensemble de l’Afrique

08 juin 2017

BRUXELLES, Belgique – Aujourd’hui, à l’occasion des Journées européennes du développement, The Coca-Cola Company et ses fondations, en partenariat avec le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, l’Agence américaine pour le développement international et la Fondation Bill et Melinda Gates, ont annoncé le dernier élargissement en date du projet Last Mile, qui comportera désormais des programmes innovants visant à renforcer les systèmes de santé locaux au Libéria et au Swaziland. Lancé en 2010 dans le but de transformer la livraison des fournitures médicales en Tanzanie, le projet Last Mile a depuis collaboré avec les ministères de la Santé de l’Afrique du Sud, du Ghana, du Mozambique et du Nigeria en vue d’améliorer la disponibilité des médicaments essentiels.

Le projet Last Mile est un partenariat public-privé qui applique l’expérience de Coca-Cola en matière de gestion de la chaîne d’approvisionnement et de marketing pour aider les gouvernements africains à parcourir le « dernier kilomètre » et livrer les médicaments et fournitures vitaux aux communautés les plus difficiles à atteindre. Le nouveau programme mis en œuvre au Swaziland tirera parti de l’expérience en marketing de Coca-Cola pour accroître la sensibilisation et le recours aux services critiques de prévention et de traitement du VIH dans ce pays, où la prévalence du virus est la plus élevée du monde. Le projet Last Mile s’associe au ministère de la Santé et aux partenaires du développement pour mettre fin à l’épidémie de sida en proposant des démarches innovantes visant à réduire la transmission du VIH dans le pays.

« Fermement déterminés à réduire le fardeau du sida au Swaziland, nous sommes ravis de pouvoir nous associer au projet Last Mile et profiter de l’énorme expérience de Coca-Cola pour trouver des manières de mettre en œuvre des démarches de marketing innovantes destinées à stimuler la demande de services de prévention et de traitement du VIH », commente Mme Rejoice Nkambule, directrice adjointe de la santé publique au ministère de la Santé du Swaziland.

Après la crise de la maladie à Ébola qui a frappé trois pays d’Afrique occidentale en 2014, dont les systèmes de santé sont ressortis exsangues, les partenaires du projet Last Mile ont commencé à travailler avec le ministère de la Santé du Libéria pour tirer parti de l’expérience du partenaire local d’embouteillage, Liberia Coca-Cola Bottling Company Limited. Le projet au Libéria applique la vaste expérience de Coca-Cola en matière de voie d’accès au marché et de logistique pour mettre sur pied un réseau plus efficace et pérenne pour la distribution des médicaments et des fournitures médicales. La première phase du projet, qui a démarré en mai 2017, devrait durer un an.

« Grâce à son modèle unique de partenariat public-privé, le projet Last Mile met au point des solutions simples à des problèmes extrêmement complexes, et aide les ministères de la Santé des pays africains à faire parvenir des médicaments vitaux aux patients et communautés qui en ont le plus besoin », a déclaré Mme Susan Mboya, présidente de la Fondation Coca-Cola pour l’Afrique. « Ce qui a commencé par une vision unique et une grande ambition fait aujourd’hui la différence pour des millions de personnes dans toute l’Afrique, et nous sommes enchantés de pouvoir à présent appliquer l’expérience opérationnelle de Coca-Cola au renforcement des systèmes de santé du Libéria et du Swaziland. Le projet Last Mile montre qu’il est possible d’accomplir de grandes choses lorsque des organisations qui partagent les mêmes idées se rassemblent autour d’un objectif commun, et nous nous réjouissons à l’idée d’élargir l’initiative pour atteindre notre objectif de travailler dans 10 pays africains d’ici 2020. »

« Des progrès considérables ont été accomplis au cours des dix dernières années dans le domaine scientifique et en matière d’investissements dans la santé mondiale, et nous nous attachons aujourd’hui à surmonter les derniers obstacles pour parvenir aux millions d’Africains qui n’ont toujours pas accès aux médicaments et aux fournitures médicales essentiels », a déclaré Marijke Wijnroks, Directrice exécutive par intérim du Fonds mondial. «The Coca-Cola Company est un expert mondial habitué à surmonter des problèmes logistiques du même type que ceux auxquels le Fonds mondial est confronté au quotidien. Le projet Last Mile revêt une importance capitale. »

Suite à l’engagement initial des partenaires du programme, l’initiative a démarré en Tanzanie en 2010 et a transformé depuis la distribution des médicaments dans le pays, permettant au service gouvernemental des dépôts de produits pharmaceutiques de mieux prévoir les besoins et de réorganiser et élargir son système de distribution, ce qui a mené à une amélioration de la disponibilité des médicaments allant jusqu’à 30 pour cent. Avant la formation et la réorganisation, il y avait 150 entrepôts pour la livraison des médicaments. Aujourd’hui plus de 5 500 établissements de santé sont directement approvisionnés par le service des dépôts de produits pharmaceutiques.

Le programme a été élargi en 2014 grâce à 21 millions de dollars d’investissements des partenaires et à l’adhésion officielle d’USAID à la coalition. Trois programmes supplémentaires du projet Last Mile ont démarré en 2016, au Mozambique, en Afrique du Sud et au Nigeria. Au Mozambique, le projet Last Mile s’associe avec la Central de Medicamentos e Artigos Médicos (CMAM) pour améliorer la livraison de médicaments aux établissements situés dans les régions difficiles d’accès. Des projets pilotes sont en cours dans trois provinces. Ces activités appuient le plan stratégique du gouvernement du Mozambique destiné à améliorer la logistique pharmaceutique.

Durant les Journées européennes du développement organisées à Bruxelles par la Commission européenne, la Fondation Coca-Cola pour l’Afrique et le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme aborderont les leçons tirées du projet Last Mile dans un débat intitulé « Exploiter le pouvoir du secteur privé pour atteindre l’objectif de développement durable relatif à la santé », qui se tiendra le 8 juin.

###

À propos de la Fondation Coca-Cola pour l’Afrique

La Fondation Coca-Cola pour l’Afrique (TCCAF) est un organisme, financé à travers Coca-Cola, qui implémente des programmes de développement communautaire sur l’ensemble de l’Afrique. TCCAF a engagé des ressources et collabore avec des partenaires pour fournir aux collectivités un meilleur accès à l’eau potable et un meilleur assainissement à travers l’initiative Replenish Africa (RAIN), contribuer au renforcement des systèmes de santé en Afrique à travers le projet Last Mile et créer des opportunités d’autonomisation de la jeunesse à travers le programme YES! (Youth Empowered for Success).

Les activités communautaires de la Fondation se concentrent sur trois domaines essentiels de la vie en Afrique : l’eau, la santé et l’autonomisation. En fournissant une assistance dans les domaines les plus critiques, TCCAF s’efforce d’améliorer la qualité de vie des communautés en Afrique et d’élargir les opportunités pour ceux qui vivent dans ce continent. En outre, la Fondation Coca-Cola pour l’Afrique est engagée dans l’assistance humanitaire en Afrique, pour apporter les secours nécessaires et l’aide d’urgence en cas de catastrophe.

À propos de The Coca-Cola Company

The Coca-Cola Company (NYSE : KO) est la plus grande société mondiale de boissons, offrant plus de 500 marques aux consommateurs de plus de 200 pays. Dix-neuf de nos marques, dont le chiffre d’affaires atteint 21 milliards de dollars, sont disponibles en version à teneur réduite en sucre ou sans sucre pour aider les consommateurs à modérer leur consommation de sucres ajoutés. Outre nos boissons Coca-Cola, nos marques leaders sur le marché mondial comprennent les boissons au soja AdeS, le thé vert Ayataka, les eaux Dasani, les jus et nectars Del Valle, Fanta, le café Georgia, les thés et cafés Gold Peak, la marque de thé Honest Tea, les jus Minute Maid, les boissons pour le sport Powerade, les jus Simply, l’eau minérale Smartwater, Sprite, Vitaminwater et l’eau de coco Zico. Coca-Cola est déterminée à apporter une contribution positive partout dans le monde. C’est dans cet esprit que nous réduisons la teneur en sucre de nos boissons et continuons de lancer de nouvelles boissons offrant d’autres bénéfices. Cela suppose également d’œuvrer en permanence à la réduction de notre impact sur l’environnement, de créer des carrières enrichissantes pour nos collaborateurs et des opportunités économiques partout où nous sommes présents. Avec nos partenaires d’embouteillage, nous employons plus de 700 000 personnes dans le monde entier. Pour plus d’information, consultez notre magazine numérique Coca-Cola Journey à l’adresse www.coca-colacompany.com, et suivez The Coca-Cola Company sur Twitter, Instagram, Facebook et LinkedIn.

Pour plus de renseignements :

Yebe Diallo
+41 79 717 6930

Salle de presse

Liste de contacts pour les médias

S’abonner

Si vous souhaitez recevoir nos communiqués de presse, veuillez envoyer un message à press@theglobalfund.org.

Autres nouvelles et articles