Nouvelles et articles

L’Espagne, les pays africains et le Fonds mondial lancent une nouvelle initiative Debt2Health

29 novembre 2017

MADRID – Le Gouvernement d’Espagne a annoncé aujourd’hui un accord visant à annuler des dettes contractées par le Cameroun, la République démocratique du Congo et l’Éthiopie en échange d’investissements dans des programmes nationaux de santé soutenus par le Fonds mondial.

Signés dans le cadre de l’initiative Debt2Health du Fonds mondial, ces accords permettront au Cameroun, à la République démocratique du Congo et à l’Éthiopie d’investir un total de 15,5 millions d’euros de leurs ressources nationales dans la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme et dans le renforcement des systèmes de santé. En contrepartie, l’Espagne annulera des dettes pour un montant de 36 millions d’euros.

Faite par le Ministère espagnol de l’Économie, de l’Industrie et de la Compétitivité, cette annonce témoigne de l’engagement de son pays en faveur de la santé internationale.

Pour le directeur des relations extérieures du Fonds mondial, Christoph Benn, ces accords illustrent le partenariat qui unit le Gouvernement d’Espagne et le Fonds mondial.

« Nous sommes heureux de voir l’Espagne s’associer à l’initiative Debt2Health », a indiqué M. Benn à l’occasion de la cérémonie de signature de l’accord qui s’est tenue à Madrid.

« L’initiative Debt2Health est un dispositif novateur et puissant grâce auquel les pays peuvent convertir le remboursement de leurs dettes en programmes qui sauvent des vies. L’objectif que nous nous sommes fixé d’en finir avec le sida, la tuberculose et le paludisme passe obligatoirement par un partenariat étroit entre les pays qui mettent de tels programmes en œuvre, comme le Cameroun, la République démocratique du Congo et l’Éthiopie, ceux qui sont disposés à fournir des moyens financiers supplémentaires, comme l’Espagne, et une organisation multilatérale comme le Fonds mondial qui peut être le ferment de tels partenariats. »

L’initiative Debt2Health constitue un dispositif financier innovant conçu de telle sorte à encourager le financement national de la santé en convertissant des remboursements de dettes en investissements essentiels dans la santé. Dans le cadre d’accords d’échange de dette négociés au cas par cas, un pays créditeurs renonce au remboursement d’un prêt qu’il a accordé dès lors que le pays bénéficiaire accepte d’investir tout ou partie des ressources ainsi dégagées dans un programme soutenu par le Fonds mondial. À ce jour, les échanges de dettes au titre d’accord Debt2Health représentent un total de près de 200 millions d’euros et ont pu compter sur l’appui de l’Allemagne, de l’Australie et de l’Espagne.

L’accord annoncé à Madrid permettra plus spécifiquement au Cameroun d’investir 9,3 millions d’euros dans des programmes de lutte contre le VIH, à la République démocratique du Congo de consacrer 3,4 millions de dollars US à des programmes antipaludiques et à l’Éthiopie d’allouer 3,2 millions d’euros au renforcement de son système de santé.

Le Ministère espagnol de l’Économie, de l’Industrie et de la Compétitivité aura la garantie que les fonds mobilisés vont directement à des programmes dirigés par les pays dans le cadre de leurs stratégies nationales de santé, que le partenariat du Fonds mondial soutient et suit de près.

L’Espagne est un partenaire historique du Fonds mondial et a assumé un rôle majeur depuis la création de ce dernier en y investissant plus de 700 millions de dollars US.

Pour plus de renseignements :

Ibon Villelabeitia
+41 79 292 5426

Salle de presse

Liste de contacts pour les médias

S’abonner

Si vous souhaitez recevoir nos communiqués de presse, veuillez envoyer un message à press@theglobalfund.org.

Autres nouvelles et articles