Nouvelles et articles

Signature d’un mémorandum d’accord entre le Fonds mondial et la BAsD pour aider les pays d’Asie à consolider leurs systèmes de santé pour lutter contre le VIH, la tuberculose et le paludisme

08 décembre 2017

NAY PYI TAW, Myanmar – Le Fonds mondial et la Banque asiatique de développement (BAsD) ont signé un mémorandum d’accord visant à soutenir le financement, la conception et la mise en œuvre de programmes de lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme dirigés par les pays et à mettre en place des systèmes de santé résistants dans les pays membres de la Banques qui répondent aux conditions d’un financement du Fonds mondial.

Grâce à un cadre de coopération mutuelle, la BAsD et le Fonds mondial peuvent compléter leurs contributions respectives aux programmes de santé dans la région de l’Asie et du Pacifique.

« Cet accord illustre bien l’engagement du Fonds mondial en faveur de partenariats stratégiques avec les banques multilatérales de développement », a déclaré Marijke Wijnroks, la Directrice exécutive par intérim du Fonds mondial. « Les institutions de financement du développement comme la BAsD peuvent accroître l’impact et l’incidence des subventions du Fonds mondial en mobilisant des investissements supplémentaires, en renforçant la viabilité financière et en améliorant la transparence. »

Dans les pays qui sont en train de s’affranchir des subventions du Fonds mondial, la BAsD peut soutenir un transfert progressif vers d’autres sources de financement, en particulier un financement national plus important.

« La collaboration entre le Fonds mondial et la BAsD a vu le jour il y a cinq ans, avec le Fonds régional d’affectation spéciale pour la lutte contre le paludisme et les maladies transmissibles », a déclaré Diwakar Gupta, le vice-président de la BAsD chargé du secteur privé et des opérations de cofinancement. « Ainsi, l’Alliance des dirigeants de la région Asie-Pacifique contre le paludisme travaille en étroite collaboration avec les partenaires du Fonds mondial pour améliorer la chaîne d’approvisionnement, la gestion financière et la qualité des programmes liés au paludisme. En plus de soutenir l’objectif d’élimination du paludisme, nous œuvrons ensemble à la mise en place de mécanismes de financement attractifs pour le renforcement des systèmes de santé dans les pays membres de la BAsD. »

Pour la période 2017/2020, le Fonds mondial a alloué plus de deux milliards de dollars US aux pays d’Asie et du Pacifique. La Stratégie 2020 de la BAsD vise à ce que les investissements dans le secteur de la santé représentent de 3 à 5 pour cent du total des opérations de la Banque, ce qui équivaut à un milliard de dollars US d’investissements dans la santé d’ici 2020.

Le Fonds mondial est un partenariat du 21e siècle conçu pour mettre plus rapidement un terme aux épidémies de sida, de tuberculose et de paludisme. Formant un partenariat entre les autorités publiques, la société civile, le secteur privé et les personnes touchées par les maladies, le Fonds mondial collecte et investit près de quatre milliards de dollars US par an à l’appui de programmes dirigés par des spécialistes locaux dans plus de 100 pays. En surmontant des barrières et en adoptant des approches novatrices, les partenaires du Fonds travaillent ensemble pour mieux servir les personnes touchées par les maladies.

La BAsD, dont le siège est à Manille, a pour mission de réduire la pauvreté en Asie et dans le Pacifique grâce à une croissance économique inclusive et écologiquement durable et à l’intégration régionale. Créée en 1966, la BAsD célèbre 50 ans de partenariat pour le développement dans la région. Elle est détenue par 67 membres, dont 48 de la région. En 2016, l’aide de la BAsD s’élevait à 31,7 milliards de dollars US, dont 14 milliards en cofinancement.

Pour plus de renseignements :

Gretchen Lyons
Spécialiste de la communication
Fonds mondial
+41 79 9160136

Harumi Kodama
Spécialiste principal des relations extérieures
Banque asiatique de développement (BAsD)
+63 908 888 6701

Salle de presse

Liste de contacts pour les médias

S’abonner

Si vous souhaitez recevoir nos communiqués de presse, veuillez envoyer un message à press@theglobalfund.org.

Autres nouvelles et articles