Nouvelles et articles

La Suisse augmente sa contribution au Fonds mondial

21 août 2019

GENÈVE – Le Fonds mondial salue l’engagement solide de la Suisse à contribuer à l’élimination des épidémies du VIH, de la tuberculose et du paludisme et au renforcement des systèmes de santé.

Lors d’une réunion qui s’est tenue aujourd’hui à Berne, le Conseil fédéral suisse a approuvé une contribution à la sixième reconstitution des ressources du Fonds mondial à hauteur de 64 millions de francs suisses, la plus importante jamais accordée par le pays à l’organisation.

« Le partenariat au cœur du Fonds mondial constitue la clé de notre réussite collective dans la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme », a déclaré l’Ambassadeur Manuel Sager, le Directeur de la Direction du développement et de la coopération. « Grâce à la collaboration active de la société civile, du secteur privé et des principales organisations multilatérales chargées de la santé, les fonds vont là où les besoins sont les plus grands, selon des critères fondés sur les meilleures informations disponibles et sur des éléments scientifiques, afin d’améliorer la santé des plus vulnérables. La Suisse renouvelle aujourd’hui son engagement en faveur de ce partenariat efficace. »

« Nous remercions la Suisse pour son appui soutenu en faveur de la lutte mondiale menée contre les trois maladies », a déclaré Peter Sands, le Directeur exécutif du Fonds mondial. « En augmentant sa contribution, elle affiche un engagement solide en faveur de la poursuite des efforts que le Fonds mondial déploie pour sauver des vies, en finir avec les épidémies et accélérer les progrès réalisés en vue d’atteindre la couverture sanitaire universelle partout dans le monde. »

La Suisse soutient le Fonds mondial depuis sa création en 2002 et a apporté des contributions à hauteur de près de 200 millions de francs.

La Suisse partage avec le Canada et l’Australie un siège au Conseil d’administration du Fonds mondial, ce qui l’amène à jouer un rôle majeur dans l’orientation des débats sur des questions comme l’intégration de la lutte contre les trois maladies dans la perspective plus large de la couverture sanitaire universelle, le renforcement des instances de coordination nationale, ou encore la promotion du rôle de la société civile et l’offre de services de santé aux populations vulnérables et marginalisées.

Le Fonds mondial a son siège à Genève et participe à la Genève internationale, un pôle important pour la politique de santé en Suisse et dans le monde.

La France accueillera la sixième conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial à Lyon, les 9 et 10 octobre prochains. Le Fonds mondial cherche à recueillir au moins 14 milliards de dollars US pour les trois prochaines années. Cette somme contribuera à sauver 16 millions de vies, à réduire de moitié les taux de mortalité imputables au VIH, à la tuberculose et au paludisme, et à construire des systèmes de santé plus solides d’ici 2023.

Photo: Flickr / Guido Gloor Modjib

Pour plus de renseignements :

Yébé Diallo
+41 79 717 69 30

Liste de contacts pour les médias

S’abonner

Si vous souhaitez recevoir nos communiqués de presse, veuillez envoyer un message à press@theglobalfund.org.

Autres nouvelles et articles