Nouvelles et articles

La Norvège fait une importante promesse de don au Fonds mondial

29 septembre 2019

NEW YORK - Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a salué la promesse de don de 2,02 milliards de couronnes norvégiennes annoncée par la Norvège qui permet d’accélérer le mouvement pour en finir avec les épidémies de VIH, de tuberculose et de paludisme.

C’est Erna Solberg, la Première ministre norvégienne, qui a fait cette annonce à New York lors du festival Global Citizen, un événement qui s’engage à aider à mettre un terme à la pauvreté extrême d’ici 2030, dans le cadre des objectifs de développement durable des Nations Unies.

« Nous devons en finir avec les épidémies de VIH, de paludisme et de tuberculose de notre vivant. Pour y parvenir, la Norvège augmente sa contribution au Fond mondial et la fait passer à 2,02 milliards de couronnes norvégiennes d’ici 2023 », a indiqué Mme Solberg.

Peter Sands, le Directeur exécutif du Fonds mondial, a loué le soutien indéfectible de la Norvège dans la lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme.

« L’engagement de la Norvège en faveur de la santé mondiale et du développement international a toujours été remarquable », a déclaré Peter Sands. « Nous pourrons sauver des millions de vies grâce à la solidarité mondiale et à des partenariats efficaces comme celui qui nous unit à la Norvège. »

La Norvège, dont la promesse de don représente environ 220 millions de dollars US, est un fervent partisan du Fonds mondial depuis que ce dernier a été créé en 2002 et lui a apporté 7,27 milliards de couronnes norvégiennes depuis cette date. Elle en est le onzième donateur public et le plus généreux par habitant.

Ce mois-ci, le Fonds mondial a annoncé que son partenariat avait sauvé plus de 32 millions de vies et fourni des services de prévention, de traitement et de prise en charge à des centaines de millions de personnes. Cela a contribué à redynamiser des communautés, à renforcer les systèmes de santé locaux et à redresser les économies.

La sixième Conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial sera accueillie par le Président français Emmanuel Macron à Lyon, en France, les 9 et 10 octobre 2019. Le Fonds mondial s’est fixé pour objectif de récolter au moins 14 milliards de dollars US pour son prochain cycle de financement de trois ans. Une sixième reconstitution des ressources réussie donnera les moyens au partenariat du Fonds mondial d’aider à sauver 16 millions de vies, à réduire de moitié les taux de mortalité liés au VIH, à la tuberculose et au paludisme et à construire des systèmes de santé plus solides d’ici 2023. De plus, chaque dollar investi dans le Fonds mondial dégagera des retombées économiques plus larges de l’ordre de 19 dollars US, auxquels il convient d’ajouter deux dollars US sous forme de gains de productivité directs.

Photo: Dmitry Valberg / Wikimedia Commons

S’abonner

Si vous souhaitez recevoir nos communiqués de presse, veuillez envoyer un message à press@theglobalfund.org.

Autres nouvelles et articles