Nouvelles et articles

Le Canada accorde 65 millions de dollars CA au Fonds mondial pour sa riposte contre le COVID-19

14 décembre 2020

GENÈVE – Le Fonds mondial salue la décision du gouvernement du Canada de lui accorder 65 millions de dollars CA pour sa lutte contre le COVID-19 dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. Cette aide financière permettra d’acheter et de déployer des millions de tests de diagnostic rapide de COVID-19 et de renforcer les systèmes de santé.

Cette contribution est une partie d’un engagement de 120 millions de dollars CA pris par le premier ministre Justin Trudeau en juin 2020 pour financer l’Accélérateur ACT, une coalition novatrice de partenaires mondiaux dont l’objectif est d’accélérer la mise au point, la production et l’accès équitable aux nouveaux tests, traitements et vaccins de COVID-19. L’aide financière au Fonds mondial a été annoncée aujourd’hui par l’honorable Karina Gould, ministre du Développement international du Canada.

Le Fonds mondial considère cette nouvelle contribution comme essentielle à l’intensification de la lutte contre le COVID-19 et à la sauvegarde des gains réalisés contre le VIH, la tuberculose et le paludisme.

« Nous sommes extrêmement reconnaissants envers le Canada pour son soutien indéfectible à l’égard du Fonds mondial, affirme Peter Sands, directeur exécutif du Fonds mondial. Avec ce nouvel investissement, le Canada se fait une fois de plus le défenseur d’un monde plus juste, où personne n’est laissé pour compte et où tous ont accès à des services de prévention et de traitement des maladies. »

Grâce au soutien de donateurs et de ses partenaires, le Fonds mondial joue un rôle clé dans la riposte mondiale à la pandémie et dans la sauvegarde des progrès accomplis dans la lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme. Notre riposte a été immédiate. Nous avons déjà investi 825 millions de dollars US pour aider plus de 100 pays à lutter contre le COVID-19, à protéger leurs professionnels de la santé de première ligne, à adapter leurs programmes de lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme et à renforcer leurs systèmes de santé fragilisés.

Avec ses partenaires de l’Accélérateur ACT, le Fonds mondial a également participé à la distribution de plus de 33 millions de tests dans des pays à revenu faible et intermédiaire, au déploiement d’un traitement vital de dexaméthasone et à l’achat de l’équivalent de 73 millions de trousses quotidiennes d’équipement de protection individuelle pour les professionnels de la santé. Plus important prestataire de subventions pour le renforcement des systèmes de santé du monde, le Fonds mondial, par ses investissements dans les interventions communautaires, les professions de la santé, les laboratoires, l’amélioration des chaînes d’approvisionnement et les systèmes d’information de santé, appuie la riposte contre le COVID-19 dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.

Cependant, les ressources financières s’épuisent. Les demandes des pays bénéficiaires ont déjà excédé les fonds disponibles, et les appels à l’aide financière ne cessent d’affluer à l’heure où la pandémie met en péril un nombre grandissant de vies et de moyens de subsistance dans le monde.

« Nous ne pouvons laisser le COVID-19 devenir une autre bataille à moitié gagnée, comme les batailles contre le VIH, la tuberculose et le paludisme, où la plus grande partie du monde est à l’abri de la maladie tandis qu’elle fait toujours des victimes dans les pays les plus pauvres et vulnérables. Nous devons combattre le COVID-19 dans le monde entier. Ce n’est pas seulement une question d’équité, c’est aussi le meilleur moyen d’assurer une véritable sécurité sanitaire à l’échelle planétaire », conclut Peter Sands.

S’abonner

Si vous souhaitez recevoir nos communiqués de presse, veuillez envoyer un message à press@theglobalfund.org.

Autres nouvelles et articles