News

Le Fonds mondial mobilise ses partenaires pour l’élaboration de sa nouvelle stratégie

02 février 2021

GENÈVE – Plus de 300 représentants du monde entier se sont réunis virtuellement aujourd’hui pour le lancement des Forums de partenariat, une série de consultations visant à faciliter la mise en forme de la prochaine stratégie pluriannuelle du Fonds mondial. Uniques en leur genre dans le secteur de la santé mondiale, les Forums de partenariat offrent une vaste plateforme inclusive aux représentants de tous les maîtres d’œuvre et partenaires du Fonds mondial, ainsi qu’aux personnes touchées par les maladies, afin de discuter de l’orientation stratégique à venir de l’organisation.

Il sera notamment question des thèmes prioritaires suivants : méthodes de renforcement par le Fonds mondial de son impact et de sa contribution aux Objectifs de développement durable à l’horizon 2030 pour le VIH, la tuberculose et le paludisme ; renforcement des systèmes communautaires et des systèmes de santé ; concentration accrue sur l’équité, les droits humains, les questions de genre et les personnes les plus vulnérables ; et lutte contre la pandémie de COVID-19, qui menace d’inverser les progrès réalisés au cours des deux dernières décennies en matière de santé.

Les participants aux Forums proviennent d’un large éventail de parties prenantes qui composent le partenariat du Fonds mondial. Ils comprennent notamment des représentants de gouvernements, des représentants de la société civile, des membres des communautés touchées par les maladies et des partenaires techniques. À titre de représentant du partenariat du Fonds mondial, ce groupe de participants varié aidera à définir l’orientation des investissements de l’organisation pour les prochaines années.

En raison de la pandémie, les Forums de partenariat se dérouleront virtuellement. Ils ont débuté aujourd’hui avec une séance d’ouverture mondiale conjointe, qui sera suivie de trois réunions régionales : Europe de l’Est et Amérique latine, du 9 au 11 février ; Afrique et certaines parties du Moyen-Orient, du 17 au 19 février ; Asie, Pacifique et certaines parties du Moyen-Orient, du 3 au 5 mars. La séance de clôture se tiendra le 15 mars. Elle rassemblera tous les participants du monde entier pour une conclusion des discussions.

Depuis sa création en 2002, il y a près de 20 ans, le Fonds mondial a effectué des progrès remarquables. Fin 2019, le partenariat avait sauvé 38 millions de vies, dont 6 millions en 2019. Pourtant, il reste moins de 10 ans avant la date butoir des Objectifs de développement durable, et le monde n’est pas en voie d’atteindre les cibles pour le VIH, la tuberculose et le paludisme. De plus, la pandémie de COVID-19 menace d’anéantir encore les progrès réalisés. Les participants aux Forums discuteront de solutions pour permettre au Fonds mondial de favoriser une augmentation des avancées en matière de lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme – en partenariat avec les gouvernements, les communautés, la société civile, les partenaires techniques et d’autres parties prenantes – et de remettre les pays sur les rails pour éradiquer les trois épidémies.

« Nous sommes confrontés à une triste perspective : si nous n’organisons pas de riposte efficace à la pandémie, nous pourrions perdre près d’une décennie d’acquis obtenus en matière de

réduction des décès et des infections, explique Peter Sands, directeur exécutif du Fonds mondial. Les enjeux sont colossaux. Nous devons donc collaborer pour mettre sur pied une stratégie visant à protéger et accélérer les avancées réalisées à l’égard des maladies, et pour créer des systèmes de santé résilients capables de lutter efficacement contre les pandémies actuelles et à venir. Les Forums sont l’occasion d’écouter tous les membres du partenariat et de profiter de leurs enseignements. »

« Il est essentiel d’écouter les diverses opinions pour renforcer le Fonds mondial et augmenter son impact. C’est pourquoi les Forums de partenariat sont si importants pour nous, indique Donald Kaberuka, président du Conseil d’administration de l’organisation. Nous voulons savoir ce que nous devrions poursuivre, améliorer et abandonner. Nous voulons savoir ce que chacun pense des choix et des compromis. Chaque voix compte. L’élaboration de notre prochaine stratégie ne concerne pas uniquement le Fonds mondial. Elle nous c0ncerne tous : nos pays, nos communautés et les personnes que nous servons. »

Les points de vue échangés lors des Forums de partenariat s’ajouteront aux opinions exprimées à ce jour dans le cadre de l’élaboration de la stratégie, notamment aux commentaires recueillis lors de la consultation ouverte de 2020, à laquelle ont pris part plus de 300 personnes et groupes de régions et de milieux différents. Les données collectées auprès des participants seront intégrées au processus d’élaboration de la stratégie, qui donnera naissance à un document pour une stratégie pluriannuelle qui sera finalisé en novembre 2021.

La stratégie actuelle du Fonds mondial pour la période 2017-2022, « Investir pour mettre fin aux épidémies », a été élaborée au moyen d’un processus participatif similaire. Grâce à la nouvelle stratégie, le Fonds mondial se tournera vers l’avenir en s’interrogeant sur la manière dont le partenariat peut renforcer son modèle unique et inclusif dirigé par les pays, augmenter son impact contre les maladies infectieuses, renforcer les systèmes de santé et établir la sécurité sanitaire pour tous.

S’abonner

Si vous souhaitez recevoir nos communiqués de presse, veuillez envoyer un message à press@theglobalfund.org.

Autres nouvelles et articles