Nouvelles et articles

Gavi et le Fonds mondial signent un accord novateur avec la Fédération Internationale des Comptables pour soutenir la gestion financière dans les pays

24 juin 2021

GENÈVEGavi, l'Alliance du Vaccin et le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, leaders dans le domaine de la santé mondiale, se sont associés à la Fédération Internationale des Comptables (en anglais International Federation of Accountants ou IFAC) pour contribuer à la mise en œuvre de pratiques comptables solides dans le secteur de la santé publique et pour aider les pays maîtres d’œuvre à améliorer la gestion financière globale des fonds octroyés par les donateurs.

Par ce protocole d'accord, Gavi, le Fonds mondial et l'IFAC entendent renforcer l'expertise des professionnels de la comptabilité et de la finance des pays maîtres d’œuvre et aider à combler les lacunes en matière de compétences comptables, qui peuvent affecter la fiabilité et l'efficacité de la gestion et du décaissement des fonds. Le protocole d'accord fait suite à un accord datant de 2011 et vise à optimiser les efforts conjoints des partenaires de la santé mondiale pour maximiser la performance des investissements et aider à pérenniser les programmes de santé.

« Gavi coopère depuis des années avec l'IFAC et les organisations comptables nationales pour s’assurer de la bonne gestion des fonds distribués aux pays. Ce nouvel accord, qui cible le secteur de la santé en s’appuyant sur l'expertise de la profession comptable, va nous permettre d'aller beaucoup plus loin et d’instaurer plus de transparence, de renforcer les compétences et les capacités locales de façon à améliorer les pratiques comptables globales, et d’établir un cadre éthique plus solide », a commenté Anuradha Gupta, directrice exécutive adjointe de Gavi. « Cela se traduira à terme par des retombées économiques et sociétales qui profiteront à tous. »

« Il est essentiel d’équiper nos partenaires de mise en œuvre avec les compétences adéquates en gestion financière pour optimiser l'impact de nos investissements et améliorer les résultats dans la lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme », a déclaré Adda Faye, directrice financière du Fonds mondial. « Nous sommes ravis de nous allier à Gavi et à l'IFAC pour consolider la gestion financière, améliorer la communication de l’information, accroître le sens des responsabilités et la transparence, afin de mieux servir les sociétés et les populations des pays bénéficiant des investissements du Fonds mondial. »

« L’impact du soutien et des financements vitaux octroyés par Gavi et le Fonds mondial dépend de la bonne gestion des finances publiques, laquelle repose sur la solidité et la transparence des systèmes comptables et du système de notification des pays maîtres d’œuvre », a expliqué Alan Johnson, président de l'IFAC. « Par ce protocole d’accord, nous mettons à disposition notre réseau mondial et notre expertise comptable. L'IFAC et ses membres apportent ainsi une aide précieuse aux organisations qui ont besoin de renforcer les fonctions comptables pour augmenter durablement la résilience du secteur de la santé publique et construire une société plus juste pour tous. »

Ce projet démarrera dans un certain nombre de pays pilotes, avec la collaboration des organisations comptables professionnelles locales. Gavi et le Fonds mondial seront responsables du financement et de la sélection des organismes récipiendaires ainsi que du suivi des activités ciblées de renforcement des capacités (formation, établissement et renforcement des normes comptables, renforcement des politiques en matière d’éthique et de lancement d’alertes, mise en œuvre des politiques de diversité et d'inclusion et aide à la mise en place de bases juridiques, de structures de gouvernance et de capacités opérationnelles appropriées).

En définitive, ce partenariat permettra une meilleure intégration des investissements de Gavi et du Fonds mondial dans les systèmes nationaux, de meilleurs contrôles internes permettant de réduire les risques fiduciaires et financiers, une meilleure absorption des subventions et, en fin de compte, un impact plus marqué.

S’abonner

Si vous souhaitez recevoir nos communiqués de presse, veuillez envoyer un message à press@theglobalfund.org.

Autres nouvelles et articles