Riposte au COVID-19

L’épidémie de COVID-19 a un impact catastrophique sur les communautés les plus vulnérables partout dans le monde et menace des décennies de progrès dans la lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme. Le Fonds mondial travaille avec des partenaires, les pays et les communautés pour lutter contre le COVID-19, adapter les programmes essentiels de lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme, et renforcer les systèmes pour la santé déjà fragiles. Grâce à son dispositif de riposte au COVID-19 (C19RM), le Fonds mondial est aujourd’hui le principal réseau subventionnaire qui offre un appui aux pays à revenu faible et intermédiaire pour la fourniture de tests de diagnostic, de traitements (y compris l’oxygène médical) et d’équipements de protection individuelle (EPI) pour lutter contre le COVID-19, ainsi que d’éléments essentiels au renforcement des systèmes de santé.

Appui du Fonds mondial pour lutter contre le COVID-19

À compter du 14 septembre 2021

  • Total des fonds approuvés pour soutenir la riposte au COVID-19 :

    3,6 milliard de dollars US de dollars US

  • Pays qui ont reçu un soutien pour lutter contre le COVID-19 :

    107 pays et 18 programmes multipays

  • Fonds mobilisés pour le C19RM 2021 à ce jour :

    3,75 milliards de dollars US

  • Objectif de collecte de fonds pour le C19RM 2021 :

    10 milliards de dollars US

  • Financement approuvé pour la riposte au COVID-19 : (Excel | PDF)

* Vous pouvez consulter ici (en anglais) la liste complète des pays pour lesquels un financement a été approuvé. Les montants sont seulement mis à jour après que les pays ont été notifiés de l'approbation de leur financement.

Utilisation du financement alloué à la riposte au COVID-19 par les pays

À compter du 10 septembre 2021

72% : renforcement de la riposte nationale au COVID-19 : y compris l’achat de fournitures médicales, de tests et de traitements essentiels ; la protection des agents de santé de première ligne par des formations et par la fourniture d’EPI comme des gants et des masques ; et l’appui à des interventions de lutte et d’endiguement, notamment les programmes de dépistage, de traçage et de traitement/d’isolement.

16% : atténuation de l’impact du COVID-19 sur les programmes de lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme : y compris la fourniture de médicaments, de moustiquaires et d’équipements essentiels en porte-à-porte ; la protection des agents de santé communautaire ; et la fourniture de services de soutien et de prévention via des plateformes numériques.

12% : améliorations urgentes aux systèmes de santé et aux systèmes communautaires pour aider à lutter contre le COVID-19, le VIH, la tuberculose et le paludisme, y compris le renforcement des chaînes d’approvisionnement, des réseaux de laboratoire et des systèmes de riposte communautaires.