Accélérons le mouvement

Partager cette page

Twitter Facebook

Le Fonds mondial cherche à recueillir au moins 14 milliards de dollars US pour accélérer le mouvement contre le sida, la tuberculose et le paludisme

Sixième reconstitution des ressources

Le Fonds mondial appelle à accélérer le mouvement pour lutter contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Nous sommes à seulement neuf mois d’une étape cruciale du combat contre ces maladies. En octobre 2019, Emmanuel Macron accueillera la sixième conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial à Lyon. La conférence a pour but de récolter un minimum de 14 milliards de dollars US pour sauver 16 millions de vies, prévenir 234 millions d’infections et éradiquer ces maladies. Sur ce montant minimum de 14 milliards de dollars US, le Fonds mondial lance un appel au secteur privé pour qu’il mobilise au moins un milliard de dollars afin d’accélérer le mouvement.

Accélérer le mouvement ne doit pas être vu comme une option, mais comme l’accomplissement d’une promesse. Nous avons ici l’occasion de franchir une étape décisive pour atteindre l’Objectif Développement Durable n°3 : santé et bien-être pour tous. Nous n’avons pas de temps à perdre et nous appelons à accélérer le mouvement. Maintenant.


L’élimination des épidémies de VIH, de tuberculose et de paludisme à l’horizon 2030 est en ligne de mire, mais pas encore tout à fait à notre portée. À onze ans seulement de l’échéance, il n’y a plus de temps à perdre. Nous devons accélérer le mouvement.maintenant.

Argumentaire d’investissement, présenté par Peter Sands

Notre promesse aux enfants de 7 ans du monde entier

Alors que les adultes d’aujourd’hui laissent à la prochaine génération une longue liste de choses à régler, nous faisons aux enfants de 7 ans du monde entier la promesse de tout mettre en œuvre pour en finir avec le sida, la tuberculose et le paludisme, afin qu’ils n’aient plus à s’en préoccuper. Signez notre lettre aux enfants de 7 ans du monde entier – ceux-là mêmes qui auront 18 ans en 2030.

Signez la lettre

Les visages de la lutte

La lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme se présente sous de nombreux visages, sans qu’une tranche d’âge, un lieu ou un genre se dégage. Leur diversité nous montre que ces maladies ne frappent pas une catégorie de personnes en particulier. Nous pouvons tous nous reconnaître dans ces porte-drapeau – dans leurs difficultés, leurs espoirs et leur force.

En savoir plus

The Global Fund / Joubert Loots

14 milliards de dollars US permettraient au Fonds mondial...

De remettre le monde sur le chemin de l’élimination du VIH, de la tuberculose et du paludisme :

  • Sauver 16 millions des vies entre 2021 et 2023, réduire de 52 pour cent les taux de mortalité lies aux trois maladies à l’horizon 2023 au regard des taux de 2017.
  • Réduire le nombre de décès lies aux trois maladies a 1,3 millions en 2023, contre 2,5 millions en 2017 et 4,1 millions en 2005.
  • Éviter 234 millions d’infections ou de cas afin de réduire de 42 pour cent le taux d’incidence lie aux trois maladies à l’horizon 2023 au regard des taux de 2017.

D’accélérer les avancées vers l’ODD N° 3 et la couverture sanitaire universelle :

  • Renforcer les systèmes de santé par un investissement direct d’environ 4 milliards de dollars US afin de renforcer les capacités, notamment les outils de diagnostic, les systèmes de surveillance, la gestion de la chaîne d’approvisionnement et la formation des professionnels des soins de santé, et d’accélérer la transition vers des modèles de soins différenciés, centrés sur les patients.
  • Renforcer la sécurité sanitaire en contribuant à établir des systèmes de santé plus résistants, dotés de meilleures capacités de surveillance, de diagnostic et de riposte d’urgence, et en contrant directement les principales menaces qui pèsent sur la sécurité sanitaire mondiale, à l’image de la tuberculose multirésistante.
  • Obtenir un retour sur investissement de 19 pour 1 chaque dollar investi entraîne 19 dollars US en avancées sur le plan sanitaire et en retombées économiques, ce qui contribue à concrétiser le Programme général de développement à l’horizon 2030.
  • Encourager un investissement national de 46 milliards de dollars US pour éliminer les trois maladies et renforcer les systèmes de santé au travers des exigences de cofinancement et d’un appui technique au financement de la santé.
  • Réduire les inégalités en matière de santé y compris les obstacles à l’accès aux services liés à des questions de genre et de droits humains, par une collaboration avec les partenaires, notamment la société civile et les communautés touchées, afin de construire des systèmes de santé ouverts à tous, sans exception.

Avec une sixième reconstitution de ses ressources d’au moins 14 milliards de dollars US pour le cycle de trois ans débutant en 2020, le Fonds mondial contribuerait à ces résultats en venant s'ajouter à des niveaux soutenus de financement extérieur, à un accroissement des financements nationaux, à davantage d'innovation et de collaboration et à une mise en œuvre plus rigoureuse.


Pour atteindre l’ODD n° 3 visant à mettre fin aux épidémies et à créer des systèmes de santé solides afin de garantir santé et bien-être pour tous et toutes nous devons accélérer le mouvement. Maintenant.
Argumentaire d’investissement pour la sixième reconstitution des ressources

Notre argumentaire d’investissement décrit ce qu’il est possible de réaliser avec une reconstitution réussie des ressources, les nouvelles menaces qui pèsent aujourd’hui sur les progrès de la santé mondiale et les risques qu’il y a à ne pas accélérer le mouvement dès à présent.

Rapport complet

télécharger en English | Français

Résumé

télécharger en عربي | Deutsch | English | Español | Français | हिंदी | Italiano | 日本語

Publié 16 août 2019