Accélérons le mouvement

Partager cette page

Twitter Facebook

Le Fonds mondial cherche à recueillir au moins 14 milliards de dollars US pour accélérer le mouvement contre le sida, la tuberculose et le paludisme

Sixième reconstitution des ressources

Le Fonds mondial appelle à accélérer le mouvement pour lutter contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Nous sommes à seulement neuf mois d’une étape cruciale du combat contre ces maladies. En octobre 2019, Emmanuel Macron accueillera la sixième conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial à Lyon. La conférence a pour but de récolter un minimum de 14 milliards de dollars US pour sauver 16 millions de vies, prévenir 234 millions d’infections et éradiquer ces maladies. Sur ce montant minimum de 14 milliards de dollars US, le Fonds mondial lance un appel au secteur privé pour qu’il mobilise au moins un milliard de dollars afin d’accélérer le mouvement.

Accélérer le mouvement ne doit pas être vu comme une option, mais comme l’accomplissement d’une promesse. Nous avons ici l’occasion de franchir une étape décisive pour atteindre l’Objectif Développement Durable n°3 : santé et bien-être pour tous. Nous n’avons pas de temps à perdre et nous appelons à accélérer le mouvement. Maintenant.


L’élimination des épidémies de VIH, de tuberculose et de paludisme à l’horizon 2030 est en ligne de mire, mais pas encore tout à fait à notre portée. À onze ans seulement de l’échéance, il n’y a plus de temps à perdre. Nous devons accélérer le mouvement.maintenant.

Argumentaire d’investissement, présenté par Peter Sands

À la rencontre de Moustardia

Plus de quatre millions d’enfants au Niger bénéficient d’une chimioprévention du paludisme saisonnier. À 3 ans, Moustarida est l’une d’entre eux. Au cours de la saison des pluies, lorsque le paludisme frappe le plus, les agents de santé communautaires fournissent une chimioprévention du paludisme saisonnier pour protéger les enfants de la maladie. Premier bailleur de fonds international des programmes antipaludique, le Fonds mondial investit dans de nouveaux outils, la génération de données, des partenariats et des innovations, notamment dans les essais de nouvelles moustiquaires destinées à combattre la résistance aux insecticides en Afrique.

Photo: The Global Fund / Fonds mondial / David O’Dwyer
Photo: The Global Fund / Fonds mondial / Vincent Becker

À la rencontre d’Anastasia

Anastasia a 17 ans et elle est engagée dans un combat pour sa vie. Elle est atteinte de tuberculose multirésistante.

À l’heure actuelle, la tuberculose est la maladie infectieuse la plus mortelle et les décès imputables à sa forme résistante aux medicaments représentent un tiers de l’ensemble des décès dus à la résistance aux antimicrobiens dans le monde. Nous ne sommes pas en bonne voie pour atteindre l’objectif d’en finir avec la tuberculose d’ici 2030, mais si nous accélérons le mouvement dès à présent, nous pouvons changer radicalement le cours de la maladie. Dans la lutte contre la tuberculose, le bon moment, c’est maintenant.

En savoir plus

À la rencontre d’Aftab Ansari

Aftab Ansari a quitté son village dans le nord de l’Inde pour travailler comme tailleur de diamant à Mumbai. Pourtant, les rêves d’une vie meilleure qu’il nourrissait pour sa famille ont été mis à rude épreuve lorsqu’il a contracté une tuberculose résistante aux médicaments. À 32 ans, Aftab a désormais repris le travail et rembourse ses dettes après avoir achevé le traitement qui l’a guéri de la tuberculose. Les maladies infectieuses comme la tuberculose font peser un fardeau financier gigantesque sur des ménages du monde entier, en particulier dans les pays aux revenus les plus bas. Leurs coûts médicaux et la perte de productivité qu’elles entraînent se chiffrent en milliards de dollars. En savoir plus

Photos: The Global Fund / Fonds mondial / Vincent Becker
Photo: The Global Fund / Fonds mondial / Brett Gieseke

À la rencontre de Goodness et Nqabile

Goodness Mbatha et Nqabile Mbatha sont plus que mère et fille et le lien qui les unit saute aux yeux de quiconque croise leur chemin. À 23 ans, quand Goodness est tombée enceinte de Nqabile, elle savait qu’elle vivait avec le VIH. Elle a entamé un traitement pour éviter de transmettre le VIH à Nqabile et cela a porté ses fruits.

Pour metre fin à cette situation, le partenariat du Fonds mondial investit dans des programmes qui remettent en cause les normes de genre nuisibles, la discrimination et la violence à l’encontre des femmes.

En savoir plus

À la rencontre de Chang Chai

Originaire du Myanmar, Chang Chai est ouvrier du bâtiment et vit dans les faubourgs de Chiang Mai, en Thaïlande. C’est à lui qu’il faut s’adresser pour obtenir des informations sanitaires dans son campement où vivent une dizaine de familles de migrants.

Les solutions passent obligatoirement par une action et un engagement à tous les niveaux, depuis les dirigeants communautaires bénévoles comme Chang Chai jusqu’aux solides organisations de la société civile comme MAP en passant par les politiques nationales qui tendent à garantir la couverture sanitaire universelle.

Photo: Jonas Gratzer

14 milliards de dollars US permettraient au Fonds mondial...

De remettre le monde sur le chemin de l’élimination du VIH, de la tuberculose et du paludisme :

  • Sauver 16 millions des vies entre 2021 et 2023, réduire de 52 pour cent les taux de mortalité lies aux trois maladies à l’horizon 2023 au regard des taux de 2017.
  • Réduire le nombre de décès lies aux trois maladies a 1,3 millions en 2023, contre 2,5 millions en 2017 et 4,1 millions en 2005.
  • Éviter 234 millions d’infections ou de cas afin de réduire de 42 pour cent le taux d’incidence lie aux trois maladies à l’horizon 2023 au regard des taux de 2017.

D’accélérer les avancées vers l’ODD N° 3 et la couverture sanitaire universelle :

  • Renforcer les systèmes de santé par un investissement direct d’environ 4 milliards de dollars US afin de renforcer les capacités, notamment les outils de diagnostic, les systèmes de surveillance, la gestion de la chaîne d’approvisionnement et la formation des professionnels des soins de santé, et d’accélérer la transition vers des modèles de soins différenciés, centrés sur les patients.
  • Renforcer la sécurité sanitaire en contribuant à établir des systèmes de santé plus résistants, dotés de meilleures capacités de surveillance, de diagnostic et de riposte d’urgence, et en contrant directement les principales menaces qui pèsent sur la sécurité sanitaire mondiale, à l’image de la tuberculose multirésistante.
  • Obtenir un retour sur investissement de 19 pour 1 chaque dollar investi entraîne 19 dollars US en avancées sur le plan sanitaire et en retombées économiques, ce qui contribue à concrétiser le Programme général de développement à l’horizon 2030.
  • Encourager un investissement national de 46 milliards de dollars US pour éliminer les trois maladies et renforcer les systèmes de santé au travers des exigences de cofinancement et d’un appui technique au financement de la santé.
  • Réduire les inégalités en matière de santé y compris les obstacles à l’accès aux services liés à des questions de genre et de droits humains, par une collaboration avec les partenaires, notamment la société civile et les communautés touchées, afin de construire des systèmes de santé ouverts à tous, sans exception.

Avec une sixième reconstitution de ses ressources d’au moins 14 milliards de dollars US pour le cycle de trois ans débutant en 2020, le Fonds mondial contribuerait à ces résultats en venant s'ajouter à des niveaux soutenus de financement extérieur, à un accroissement des financements nationaux, à davantage d'innovation et de collaboration et à une mise en œuvre plus rigoureuse.

Pour atteindre l’ODD n° 3 visant à mettre fin aux épidémies et à créer des systèmes de santé solides afin de garantir santé et bien-être pour tous et toutes nous devons accélérer le mouvement. Maintenant.
Argumentaire d’investissement pour la sixième reconstitution des ressources

Notre argumentaire d’investissement décrit ce qu’il est possible de réaliser avec une reconstitution réussie des ressources, les nouvelles menaces qui pèsent aujourd’hui sur les progrès de la santé mondiale et les risques qu’il y a à ne pas accélérer le mouvement dès à présent.

Rapport complet

télécharger en English | Français

Résumé

télécharger en عربي | Deutsch | English | Español | Français | हिंदी | Italiano | 日本語

Publié 05 juin 2019