Communiqués de presse - 2013

L’engagement du Luxembourg, par habitant, est très généreux

02 octobre 2013

GENÈVE – Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a salué aujourd’hui la promesse de don du Luxembourg de 7,5 millions d’euros (10,1 millions de dollars US) pour la période 2014/2016, qui fait du pays l’un des donateurs les plus généreux par habitant.

Concrètement, cet engagement – qui doit être approuvé par le parlement – aura pour effet de débloquer 4 millions de dollars supplémentaires sous forme de contributions de la part des États-Unis et du Royaume-Uni, qui entendent, par leur apport, maximiser les dons des autres pays.

« La générosité exceptionnelle de la population luxembourgeoise nous permettra, ainsi qu’à nos partenaires, de contribuer à sauver et à améliorer grandement la vie de millions de personnes dans le monde », a déclaré Mark Dybul, le Directeur exécutif du Fonds mondial. « Grâce à nos efforts collectifs, davantage de personnes ont aujourd’hui accès à un traitement contre le VIH et la tuberculose et les familles sont plus nombreuses à dormir sous des moustiquaires. Nous sommes à une étape charnière en ce qui concerne ces maladies mortelles et pour en venir véritablement à bout, nous devons investir massivement. »

En visite au Luxembourg le 1er octobre – la première d’un Directeur exécutif dans le pays –M. Dybul a rencontré a rencontré Marc Spautz, ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire, et Mars Di Bartolomeo, ministre de la Santé, de même que des parlementaires et des représentants d’organisations non gouvernementales. Il a salué le rôle de pionnier que le pays assume dans le financement et la distribution d’antirétroviraux au Rwanda.

M. Dybul a également salué l’exemple donné par le Luxembourg qui a conduit un groupe de quatre autres pays à signer par le passé un accord de contribution pluriannuel, ce qui rend les financements plus sûrs et plus prévisibles grâce à un calendrier de paiement clair.

Avec 500 000 habitants, le Luxembourg a alloué en 2012 plus d’un pour cent de son produit intérieur brut à l’aide publique au développement, ce qui en faisait le donateur le plus généreux du Comité d’aide au développement de l’Organisation de coopération et de développement économiques. Cette même année, chaque citoyen luxembourgeois a ainsi apporté une contribution de 5 euros au Fonds mondial. Le Luxembourg est le quatrième donateur le plus généreux par habitant après la Norvège, la Suède et la France.

Au début du mois de décembre, le Gouvernement des États-Unis accueillera à Washington la quatrième conférence des donateurs du Fonds mondial. Convoquée tous les trois, elle permettra de garantir le financement de la période 2014/2016, pour que le Fonds mondial puisse soutenir efficacement les programmes qui, dans les pays, luttent contre le sida, la tuberculose et le paludisme, et ainsi sauver la vie de millions de personnes.