COVID-19

La riposte du Fonds mondial

La promotion de la sécurité sanitaire mondiale et le renforcement des systèmes de santé locaux sont deux composantes charnières de la mission du Fonds mondial, qui consiste à éliminer les épidémies des trois maladies les plus meurtrières de la planète, à savoir le sida, la tuberculose et le paludisme.

La COVID-19 a des effets dévastateurs sur les populations et les systèmes de santé dans le monde entier. En sa qualité de principal pourvoyeur multilatéral de subventions en faveur de la santé mondiale, le Fonds mondial prend sans délai des mesures pour répondre à la crise provoquée par la pandémie de COVID-19, aux côtés de l’OMS et des partenaires de la santé mondiale.

Le Fonds mondial mobilise et investit plus de quatre milliards de dollars US par an à l’appui de programmes de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme menés dans plus de 100 pays. L’infrastructure et les capacités requises pour venir à bout de maladies telles que le sida, la tuberculose et le paludisme – chaînes d’approvisionnement des produits de santé, laboratoires, réseau d’agents de santé communautaires et surveillance des maladies – sont précisément celles dont nous avons besoin pour détecter et combattre les épidémies de maladies nouvelles comme la COVID-19.

Financement

31 pays
2 subventions multipays
bénéficient de l’appui du Fonds mondial pour lutter contre la COVID-19

Pour combattre la COVID-19 et atténuer l’impact que la pandémie aura sur les programmes de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme dans les contextes vulnérables, le Fonds mondial permet aux pays d’utiliser jusqu’à cinq pour cent des subventions approuvées pour mieux protéger et traiter les communautés vulnérables. Quelque 500 millions de dollars US peuvent ainsi être utilisés à cette fin à travers le monde.

Conformément à ses nouvelles orientations, le Fonds mondial encourage les pays à réaffecter les actifs sous-utilisés, à réorienter les économies réalisées et, dans des cas exceptionnels, à reprogrammer les financements des subventions en cours. Les directives relatives à la COVID-19 portent notamment sur l’évaluation de la préparation aux épidémies, les tests de laboratoire, le transport des échantillons, le recours aux infrastructures de surveillance, la prévention du risque infectieux dans les établissements de santé et les campagnes d’information. Pour en savoir plus

Pays s’appuyant sur le soutien du Fonds mondial pour lutter contre la COVID-19