Communiqués de presse - 2021

Le Fonds mondial salue la contribution du Luxembourg au dispositif de riposte au COVID-19

21 décembre 2021

GENÈVE – Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme se réjouit de la décision du Luxembourg d’octroyer deux millions d’euros au dispositif de riposte au COVID-19 du Fonds mondial.

Cette nouvelle contribution viendra renforcer les systèmes de santé officiels et communautaires dans les pays à revenu faible et intermédiaire. Elle aidera aussi à protéger les travailleurs de la santé de première ligne par des formations et par l’achat d’équipements de protection individuelle (EPI), et elle pourra atténuer les conséquences du COVID-19 sur les programmes de lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme.

La contribution fait partie d’un engagement pris par le Luxembourg envers l’Accélérateur d’accès aux outils contre le COVID-19 (Accélérateur ACT), une coalition novatrice de partenaires mondiaux visant à accélérer la mise au point, la production et la distribution équitable de tests de dépistage, de traitements, d’EPI et de vaccins.

Franz Fayot, ministre luxembourgeois de la Coopération et de l'Action humanitaire, a souligné l'importance d'aider les pays à atténuer l'impact du COVID-19 sur les programmes de lutte contre le VIH, le paludisme et la tuberculose : « De nombreux pays ont été sévèrement touchés par la pandémie et ont besoin d'aide pour renforcer la résilience des systèmes de santé et des systèmes communautaires contre le COVID-19. Il est important de soutenir notre partenaire, le Fonds mondial, dans cette entreprise. »

Fervent partisan du Fonds mondial depuis sa création, le Luxembourg est l’un des plus importants donateurs du Fonds mondial par habitant et il a régulièrement augmenté ses promesses de dons au cours des précédents cycles de reconstitution des ressources.

« Le soutien indéfectible du Luxembourg au Fonds mondial au cours des vingt dernières années a grandement contribué à renforcer les systèmes de santé à travers le monde, à promouvoir les droits humains, à défier les obstacles liés au genre et à progresser vers une couverture sanitaire universelle, a déclaré Peter Sands, directeur exécutif du Fonds mondial. Alors que nous combattons le COVID-19, nous sommes extrêmement reconnaissants de l'engagement du Luxembourg à soutenir la riposte mondiale à la pandémie, et à nous aider à protéger les gains durement acquis dans la lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme. »

Troisième donateur le plus généreux des pays soutenant l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), le Luxembourg consacre chaque année 1 % de son RNB à l'aide publique au développement depuis 2009. L'accès à la santé et aux services sociaux est un pilier majeur de la stratégie de coopération au développement du Luxembourg.

En date de décembre 2021, le Fonds mondial avait décaissé 4,1 milliards de dollars US dans plus de 100 pays pour aider ceux-ci à adapter leurs programmes vitaux de lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme, ainsi que pour leur fournir des tests, des traitements et des fournitures médicales, protéger leurs agents de santé de première ligne et renforcer d’urgence leurs systèmes de santé fragilisés.

Le Fonds mondial tiendra sa septième conférence de reconstitution des ressources aux États-Unis durant la deuxième moitié de 2022. La conférence réunira des dirigeants des gouvernements, de la société civile, du secteur privé et des communautés touchées par les trois maladies infectieuses les plus dévastatrices.