Communiqués de presse - 2022

Le Fonds Mondial approuve une aide financière d’urgence pour le maintien des services essentiels de lutte contre le VIH et la tuberculose en Ukraine

10 mars 2022

GENÈVE – Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme vient d’approuver l’ajout de 30 millions de dollars US à son fonds d’urgence, dont 15 millions de dollars US serviront à appuyer la continuité des services de prévention, de dépistage et de traitement du VIH et de la tuberculose en Ukraine. Cette aide financière s’ajoute aux 119,4 millions de dollars US accordés à l’Ukraine pour sa lutte contre le VIH et la tuberculose pour la période 2020-2022, et aux 46,6 millions de dollars US accordés au pays pour la riposte au COVID-19 depuis le début de la pandémie.

« Nous sommes extrêmement alarmés par les effets dévastateurs du conflit sur la vie des gens en Ukraine, affirme Peter Sands, directeur exécutif du Fonds mondial. Dans l’immédiat, notre priorité est de veiller à ce que les patients touchés par le conflit conservent un accès aux services de prévention et de traitement. »

Au cours des 20 dernières années, le Fonds mondial a investi plus de 850 millions de dollars US en Ukraine, dans des programmes de dépistage, de prévention et de traitement du VIH et de la tuberculose, et dans la lutte contre le COVID-19, notamment en appuyant la protection des agents de santé de première ligne et le renforcement des systèmes pour la santé.

En dépit de progrès remarquables dans sa lutte contre le VIH et la tuberculose ces dernières années, l’Ukraine est toujours aux prises avec la deuxième épidémie de VIH en importance dans la région d’Europe de l’Est et d’Asie centrale, et demeure parmi les pays prioritaires pour la lutte contre la tuberculose dans la région.

Le Fonds mondial fait intervenir son fonds d’urgence lorsque les services de traitement ou de prévention du VIH, de la tuberculose ou du paludisme ou d’autres services de santé sont compromis par une catastrophe naturelle, un conflit ou toute autre situation d’urgence.

Une partie des fonds d’urgence nouvellement approuvés sera affectée à l’atténuation d’impacts sur d’autres programmes de santé financés par le Fonds mondial, notamment les perturbations causées par le conflit au Tigré dans le nord-ouest de l’Éthiopie et par le cyclone tropical Ana au Malawi et au Mozambique. 

En 2021, le Fonds mondial a approuvé près de 16 millions de dollars US en financements d’urgence visant à assurer la continuité des services essentiels de prévention et de traitement en Afghanistan et en Haïti.