Communiqués de presse - 2022

La Fondation du Fonds d’investissement pour l’enfance (CIFF) engage 33 millions de dollars US pour briser le cycle de la transmission du VIH

08 septembre 2022

Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme collabore avec la CIFF pour lancer un fonds catalytique pour le VIH

  • La Fondation du Fonds d’investissement pour l’enfance (CIFF) engage 33 millions de dollars US destinés à un fonds catalytique visant à accélérer le progrès contre la transmission du VIH dans un maximum de cinq pays prioritaires en Afrique. Il s’agit d’une augmentation de plus de 30 % par rapport au précédent engagement de financement de la CIFF. Le Fonds mondial compte verser une contrepartie d’au moins 1,5 pour 1.
  • Le fonds catalytique est axé sur la réduction du nombre de nouvelles infections à VIH, étape critique dans la lutte contre la maladie.

LONDRES / GENÈVE - Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme salue la promesse de don de la Fondation du Fonds d’investissement pour l’enfance (CIFF) à hauteur de 33 millions de dollars US visant à accélérer le progrès dans la lutte contre la transmission du VIH dans un maximum de cinq pays prioritaires en Afrique. Le Fonds mondial compte verser une contrepartie d’au moins 1,5 dollar US pour chaque dollar engagé par la CIFF.

« Bien que le dépistage et le traitement soient des outils essentiels dans la lutte contre le VIH, l’objectif ultime est de prévenir la transmission en premier lieu, a déclaré Peter Sands, directeur exécutif du Fonds mondial. Grâce au déploiement ciblé de la prophylaxie préexposition (PrEP), nous pouvons réduire considérablement le nombre de nouvelles infections à VIH. Nous sommes extrêmement reconnaissants envers la CIFF pour son nouvel engagement, et nous sommes fiers de continuer à travailler avec elle. »

Pour réduire de 90 % les infections à VIH d’ici 2030, 10 millions de mises sous PrEP, ou prophylaxie préexposition, sont nécessaires dans les pays prioritaires. La PrEP est un médicament que les personnes à risque de contracter le VIH peuvent prendre afin de prévenir l’infection à VIH. Lorsqu’elle est prise conformément à la prescription, la PrEP réduit d’environ 99 % le risque de contracter le VIH lors de rapports sexuels.

Le Fonds mondial et la CIFF sont partenaires dans la lutte contre le VIH depuis 2015. En 2019, la CIFF et le Fonds mondial ont lancé un investissement catalytique de 25 millions de dollars US afin d’élargir l’accès aux autotests de dépistage du VIH dans des pays où des millions de personnes vivent sans connaître leur statut sérologique VIH. Ce mécanisme donne lieu à des progrès remarquables en Afrique subsaharienne, où vivent la majorité des personnes chez qui le VIH n’a pas été diagnostiqué. Dans cinq des pays les plus pauvres d’Afrique, la distribution des autotests est passée de quelques milliers en 2019 à plus de 3 millions en 2021. Le partenariat combine d’une part l’expérience de la CIFF en matière d’approches novatrices et, d’autre part, l’expérience du Fonds mondial en matière de soutien aux programmes de lutte contre le VIH, à la mise à l’échelle d’innovations et de nouveaux produits et au leadership national dans la riposte au VIH.

« Le Fonds mondial a fait ses preuves en déployant des partenariats public-privé bien gouvernés dans le cadre de son approche dirigée par les pays pour porter à grande échelle des innovations éprouvées, a déclaré Chris Hohn, fondateur de la CIFF. Un accès égalitaire à des produits vitaux comme la PrEP n’est malheureusement pas quelque chose d’acquis à travers le monde. Des investissements catalytiques en temps opportun, avec des organisations comme le Fonds mondial, peuvent changer cela. En augmentant l’impact des fonds philanthropiques, les investissements catalytiques peuvent sauver des millions de vies. »

Dans les pays où le Fonds mondial investit, le nombre total de décès liés au sida a baissé de 65 % depuis la création de l’organisation, en 2002. Cependant, la pandémie de COVID-19 a menacé d’inverser cette avancée extraordinaire. Pour la première fois dans l’histoire du Fonds mondial, en 2020, les principaux services de prévention et de dépistage du VIH ont enregistré des reculs par rapport à l’année précédente.

L’engagement de 33 millions de dollars US de la CIFF, qui représente une augmentation de plus de 30 % par rapport à son engagement précédent, arrive à l’approche de la septième reconstitution des ressources du Fonds mondial, dont l’objectif est de recueillir 18 milliards de dollars US pour financer son prochain cycle de subvention sur trois ans. Le Fonds mondial estime qu’un financement à hauteur de 18 milliards de dollars US permettrait de sauver 20 millions de vies supplémentaires et de renforcer les systèmes de santé et communautaires en vue de la préparation aux pandémies.

À propos de la CIFF : La Fondation du Fonds d’investissement pour l’enfance (CIFF) est une organisation philanthropique indépendante, dont les bureaux se trouvent à Addis-Abeba, Beijing, Londres, Nairobi et New Delhi. Créée en 2002, la CIFF travaille avec un large éventail de partenaires qui cherchent à transformer la vie des enfants et des adolescents dans les pays en développement. Les domaines d’activité de la CIFF comprennent la santé sexuelle et génésique, la santé maternelle et infantile, les opportunités pour les filles et les jeunes femmes, la lutte contre l’esclavage et l’exploitation des enfants, et le soutien de moyens intelligents pour ralentir et arrêter le changement climatique.