Mises à jour

Position du Fonds mondial concernant la Déclaration politique de la Réunion de haut niveau des Nations Unies sur la lutte contre la tuberculose

Le 22 septembre 2023

GENÈVE – Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme salue la déclaration politique approuvée à la réunion de haut niveau sur la lutte contre la tuberculose.

« En 2022, la plupart des programmes de lutte contre la tuberculose se sont en bonne partie rétablis des impacts du COVID-19. Ces progrès sont la preuve que nous pouvons venir à bout de cette maladie », a déclaré Peter Sands, directeur exécutif du Fonds mondial. « Cependant, nous devons maintenir cet élan. Nous ne sommes toujours pas en voie d’atteindre la cible de l’objectif de développement durable 3 visant à éliminer la tuberculose en tant que menace pour la santé publique d’ici 2030. La détection, le dépistage et le traitement efficace de toutes les personnes atteintes de tuberculose et de tuberculose pharmacorésistante sauveront des millions de vies. »

« Nous devons accélérer la mise au point d’outils innovants, efficaces et accessibles, notamment financièrement, permettant de prévenir la tuberculose, de la diagnostiquer et de la traiter », a poursuivi Peter Sands. « Davantage d’investissements doivent être consacrés à la recherche-développement de produits de santé, y compris de nouveaux schémas thérapeutiques courts et de nouveaux vaccins contre la tuberculose. Mener à terme le combat inachevé contre les maladies évitables et traitables comme la tuberculose est en outre la meilleure manière de parvenir à la couverture sanitaire universelle, de prévenir de futures pandémies et de nous y préparer. Renforcer les programmes de lutte contre la tuberculose a également pour effet d’améliorer les systèmes de santé et a de nombreuses retombées positives pour d’autres maladies. Les pays du monde entier doivent unir leurs forces pour venir à bout de cette maladie une fois pour toutes. »

En date du 30 juin 2023, le Fonds mondial assurait la plus grande part (76 %) du financement international en lien avec la tuberculose (soit 9,2 milliards de dollars US dans des programmes de prévention et de prise en charge des personnes atteintes de la tuberculose et 1,5 milliard de dollars US dans des programmes conjoints de lutte contre la tuberculose et le VIH).

Dans les pays où le Fonds mondial investit, le nombre de décès imputables à la tuberculose a diminué de 16 % et le nombre de nouveaux cas de tuberculose (toutes formes confondues) a diminué de 4 % entre 2002, année de création du Fonds mondial, et 2021. En l’absence de mesures de lutte contre la tuberculose, le nombre de décès aurait augmenté de 143 % et le nombre de cas de 36 % au cours de la même période.

En 2020 et 2021, le COVID-19 a fait dérailler les progrès mondiaux face à la tuberculose, mais grâce aux efforts inlassables des communautés, des gouvernements et de nos partenaires, nos programmes de lutte contre cette maladie se sont rétablis partout dans le monde. Le partenariat du Fonds mondial est au cœur de cette reprise et en 2022, nos efforts ont permis de mettre plus de personnes atteintes de la tuberculose sous traitement que jamais auparavant. Notre Rapport 2023 sur les résultats est disponible ici.

L’équité est au cœur de la lutte contre la tuberculose. En collaborant avec les communautés locales, la société civile, les gouvernements, le secteur privé et les partenaires de la santé mondiale, et en tirant parti de ses capacités d’orientation des marchés, le Fonds mondial est déterminé à élargir l’accès aux outils permettant de sauver des vies dans les pays à revenu faible ou intermédiaire où les besoins sont les plus pressants. Le 19 septembre 2023, le Fonds mondial, le Partenariat Halte à la tuberculose et USAID ont annoncé une nouvelle collaboration avec Danaher en vue de réduire le prix des cartouches du test de dépistage de la tuberculose de Cepheid et de les rendre plus accessibles. Cette réduction de prix permettra d’acquérir cinq millions de tests supplémentaires. Ces efforts contribuent à garantir un accès plus équitable à des produits de santé de qualité garantie.