Nouvelles et articles

Le Fonds mondial accorde trois nouvelles subventions à Djibouti

25 avril 2007

Geneva - Le Ministre de la Santé de Djibouti, M. Miguil Abdallahi Abdallah et le Directeur Exécutif du Fonds Mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et la paludisme, le Professeur Michel Kazatchkine, ont signé en vue de l'attribution de trois nouvelles subventions d’une valeur supérieure à 18.5 millions de dollars US, afin de lutter contre ces trois maladies dans le pays.

“Ces nouvelles ressources porteront notre lutte contre le VIH/SIDA, la tuberculose et le paludisme à un autre niveau” a affirmé M. Abdallah, le Ministre de la Santé du pays. “Elles apportent l’ espoir d’un avenir meilleur à de nombreuses personnes qui souffrent de ces trois maladies à Djibouti et elles nous aideront à accroître nos efforts pour accélérer la prise de conscience et la modification des comportements susceptibles de provoquer le VIH/SIDA, la TB et le paludisme.”

Les nouvelles subventions, fraîchement signées, portent à quatre le nombre total de subventions en provenance du Fonds Mondial au profit de Djibouti, pour une valeur totale de plus de 30,5 millions de dollars US sur cinq ans. Une subvention de Série 4, destinée à lutter contre le VIH/SIDA dans le pays et d’une valeur de près de 12 millions de dollars US, a été lancée en mars 2005 et affiche d’ores et déjà des signes prometteurs et un impact substantiel dans la lutte contre la maladie. Le soutien du Fonds mondial à Djibouti est venu renforcer le conseil et les tests volontaires (CTV), les efforts en matière de prévention, les services au profit de la population en général et la fourniture de soins et de traitements en faveur des personnes qui vivent avec le VIH/SIDA. Plus de 600 personnes reçoivent désormais des soins préventifs et des traitements contre les infections opportunistes, alors qu’environ 700 patients souffrant d’une forme avancée de SIDA bénéficient d’un traitement antirétroviral.

“Le gouvernement de Djibouti a d’ores et déjà démontré qu’il constitue un maître d’œuvre efficace dans le cadre de la lutte contre le VIH/SIDA dans le pays, par l’intermédiaire d’une de nos subventions,” a indiqué le Professeur Michel Kazatchkine, directeur exécutif du Fonds mondial. “Je suis optimiste quant aux capacités de Djibouti de faire le meilleur usage de ces ressources additionnelles en provenance du Fonds Mondial, en vue de renforcer encore sa lutte contre le VIH et le SIDA et de mener toujours plus loin sa bataille contre le paludisme et la tuberculose. Un grand nombre de Djiboutiens en sont tributaires.”

Les trois nouvelles subventions seront utilisées en vue de la fourniture gratuite de médicaments aux personnes souffrant du VIH/SIDA et de la tuberculose, ainsi qu’à la distribution de moustiquaires imprégnées aux femmes enceintes et aux enfants. Les ressources seront également assignées à la promotion du conseil et les tests volontaires VIH, ainsi qu’à l’élaboration d’outils de communication visant à modifier les comportements et à créer une prise de conscience concernant les trois maladies.

Jusqu’ici, des dizaines de millions de personnes partout dans le monde ont été touchées par des services susceptibles de sauver des vies fournis grâce au Fonds mondial. Les programmes bénéficiant de ressources émanant du Fonds mondial ont mis à disposition de 770 000 personnes atteintes du VIH des traitements antirétroviraux, traité 2 millions de personnes avec des médicaments efficaces contre la tuberculose et distribué 18 millions de moustiquaires imprégnées, afin de protéger les enfants et les familles contre le paludisme.

S’abonner

Si vous souhaitez recevoir nos communiqués de presse, veuillez envoyer un message à press@theglobalfund.org.

Autres nouvelles et articles