News

Le Bénin promet 2 millions de dollars US au Fonds mondial

16 septembre 2016

COTONOU, BÉNIN - Le Gouvernement du Bénin a annoncé une contribution de 2 millions de dollars US au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, ce qui témoigne d'un engagement international à en finir avec des épidémies qui frappent les gens partout dans le monde.

Cette annonce intervient peu de temps avant la cinquième Conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial qui aura lieu les 16 et 17 septembre à Montréal, Canada. Les dirigeants et les décideurs de la planète s'y rassembleront pour définir le financement alloué à la lutte contre ces épidémies et à la mise en place de systèmes résistants et pérennes pour la santé.

Le Président du Bénin, Patrice Talon, a annoncé cette contribution en précisant que son pays avait la ferme intention de collaborer avec les autres chefs de file du domaine de la santé pour en finir avec les épidémies de VIH, de tuberculose et de paludisme et mettre en place des systèmes de santé capables de riposter aux futures flambées épidémiques.

« La communauté internationale a accompli des progrès époustouflants dans le combat mené ces dix dernières années contre le VIH, la tuberculose et le paludisme, ce qui a permis de sauver de nombreuses vies et de redynamiser des économies », a déclaré le Président Talon. « Nous nous montrons solidaires des autres pays dans le monde en nous unissant à eux pour en finir avec ces maladies pour de bon. »

Mark Dybul, le Directeur exécutif du Fonds mondial, a remercié le Président Talon et la population béninoise en indiquant que cette contribution apporte une nouvelle fois la preuve du sens aigu des responsabilités des pays africains en matière de santé internationale.

« Ce nouvel engagement du Bénin en faveur du Fonds mondial marque une étape majeure pour la santé internationale », a déclaré M. Dybul. « Le moment est idéal pour que tous les pays du monde investissent ensemble afin de dégager des moyens suffisants pour en finir avec les épidémies de VIH, de tuberculose et de paludisme, tout en construisant des systèmes résistants et pérennes pour la santé. »

Depuis 2012, le Gouvernement du Bénin a également alloué 36 millions d'euros à la lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme dans le cadre de sa contribution financière nationale. Cet investissement devrait largement concourir à atteindre les objectifs du Bénin en matière de santé, à sauver de nombreuses vies, ainsi qu'à offrir des perspectives et à garantir la prospérité de bien d'autres personnes dans le pays.

En partenariat avec le Gouvernement du Bénin, les programmes soutenus par le Fonds mondial ont fourni un traitement antirétroviral contre le VIH à 26 000 personnes, soigné 22 400 personnes contre la tuberculose et distribué 6 millions de moustiquaires imprégnées d'insecticide destinées à protéger les familles du paludisme.

Dans sa déclaration, le Président Talon a déclaré que la reconstitution des ressources du Fonds mondial sauvera de nombreuses vies et contribuera à placer l'Afrique sur la voie d'un progrès rapide.

S’abonner

Si vous souhaitez recevoir nos communiqués de presse, veuillez envoyer un message à press@theglobalfund.org.

Autres nouvelles et articles