Nouvelles et articles

Le Libéria et le Fonds mondial renforcent leur partenariat pour la mise en place des systèmes de santé

26 avril 2017

MONROVIA, Libéria – Aujourd’hui, la présidente Ellen Johnson Sirleaf a présenté les domaines stratégiques du partenariat entre le Libéria et le Fonds mondial, en insistant sur le besoin d’accélérer la mise en place de systèmes résistants et pérennes pour la santé afin de prévenir des flambées épidémiques. Le Libéria a été l’épicentre de l’épidémie de maladie à virus Ébola en 2014, qui a fauché plus de 11 000 vies à travers l’Afrique de l’Ouest.

Lors d’une réunion avec Mark Dybul, le Directeur exécutif du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, Mme Sirleaf a évoqué l’avantage d’un investissement massif dans les systèmes de santé pour pouvoir riposter à toutes les maladies, y compris les épidémies meurtrières telle qu’Ébola.

L’OMS a déclaré la fin de l’épidémie d’Ébola en janvier 2016. La maladie a tué plus de 4 800 personnes au Libéria – pays où les décès ont été les plus nombreux.

La maladie a submergé les systèmes de santé du pays, interrompant la prévention et le traitement d’autres infections comme le paludisme, le VIH et la tuberculose, qui ont ainsi provoqué davantage de décès.

Toutefois, le Libéria a fait preuve d’une grande ténacité en encourageant les professionnels de santé et les communautés à lutter contre la maladie. Le partenariat du Fonds mondial investit dans l’effort mené par le gouvernement afin de reconstruire et de consolider les systèmes pour la santé.

« Nous remercions tous les partenaires internationaux qui se sont joints à nous pour lutter contre Ébola », a déclaré Mme Sirleaf. « Nous avons parcouru un long chemin. À présent, nous devons redoubler d’efforts afin de continuer à transformer nos infrastructures à l’appui du développement. Nous apprécions le soutien sans faille du partenariat du Fonds mondial dans la reconstruction de nos systèmes de santé. »

« Nous voyons dans l’héroïsme des habitants du Libéria – qu’ils soient bénévoles dans les villages, ambulanciers ou cliniciens ripostant jour et nuit pour sauver des vies et gagner la bataille contre Ébola – une extraordinaire source d’encouragement », explique M. Dybul. « Nous continuerons à nous battre aux côtés du peuple libérien et de son gouvernement, tout en aspirant à construire des systèmes résistants et pérennes pour la santé dans le but de vaincre les flambées épidémiques à venir, de même qu’à mettre un terme aux épidémies de VIH, de tuberculose et de paludisme dans le pays. »

Le partenariat du Fonds mondial soutient le Libéria afin qu’il comble les lacunes dans la prestation des soins de santé, notamment en matière de gestion financière, d’approvisionnement et de gestion des produits médicaux et pharmaceutiques, de systèmes d’information de santé, de suivi et d’évaluation, ou encore de prestation de service. Le partenariat soutient la construction d’un magasin central de fournitures médicales et la formation de professionnels de santé dans le pays.

Pour plus de renseignements :

Ernest Waititu
+41 79 541 0656

Liste de contacts pour les médias

S’abonner

Si vous souhaitez recevoir nos communiqués de presse, veuillez envoyer un message à press@theglobalfund.org.

Autres nouvelles et articles