Nouvelles et articles

Le CIAN et le Fonds mondial signent un partenariat inédit

31 juillet 2017

Paris – Le Conseil français des Investisseurs en Afrique (CIAN) et le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme ont signé un accord de coopération visant à mobiliser les entreprises françaises dans la lutte contre ces trois épidémies en Afrique subsaharienne.

Le Conseil français des Investisseurs en Afrique est une organisation patronale privée française qui réunit les entreprises opérant sur le continent Africain, multinationales comme petites et moyennes entreprises. Le CIAN souhaite donner un coup d’accélérateur à la mobilisation du secteur privé en faveur de la santé, à travers son réseau de 160 entreprises adhérentes et 10.000 établissements présents sur le continent. L’organisation a récemment mis en place une Commission Santé, une initiative qui démontre l’intérêt grandissant de ses membres dans la lutte contre les épidémies du sida, de la tuberculose et du paludisme.

Tout en soulignant le rôle important du secteur privé en tant que catalyseur de ressources et porteur d’innovations dans le domaine de la santé mondiale, cet accord réaffirme la volonté des entreprises françaises de participer plus activement à la lutte contre ces trois épidémies.

Le partenariat vise à maximiser l'impact des programmes soutenus par le Fonds mondial et renforcer l'accès aux soins de qualité en Afrique subsaharienne. Pour ce faire, il entend promouvoir des actions de coopération portant sur les transferts de compétences, la prévention et l’offre de soins dans l’environnement des entreprises ainsi que des activités de plaidoyer.

« Je me félicite de ce partenariat entre le CIAN et le Fonds mondial. Il symbolise la nécessaire coopération entre les organisations internationales et le secteur privé, et manifeste la volonté des entreprises de mettre leurs moyens financiers et techniques au service de la lutte contre les épidémies qui pèsent sur le développement des pays africains et leurs populations. Cet engagement social va de pair avec leur efficacité économique », a déclaré Etienne Giros, Président délégué du CIAN.

« Je suis très heureux de saluer le nouveau partenariat avec le CIAN et le secteur privé en France. Le secteur privé joue un rôle essentiel en termes d’innovation pour la conception et la mise en œuvre des programmes soutenus par le Fonds mondial, ainsi que pour la création de nouvelles opportunités d’investissement qui aident des millions de personnes dans les pays les plus affectés par ces maladies », a affirmé Christoph Benn, Directeur des relations extérieures du Fonds mondial.

#

A propos du CIAN

Créé en 1979, le CIAN, association loi de 1901, est une organisation patronale privée française qui rassemble les entreprises industrielles et de services, grands groupes ou PME-PMI, opérant sur le continent africain. Le CIAN compte 160 entreprises adhérentes, qui, avec plus de 10.000 établissements et 300.000 collaborateurs sur le continent, réalisent un volume d’affaires de 60 milliards €, soit près de 80% de l’activité économique française en Afrique. Le CIAN contribue à promouvoir les intérêts de ces entreprises en Afrique en favorisant le partage d’expérience au sein de commissions, en apportant conseil et appui de ses experts ainsi qu’en intervenant auprès des décideurs publics et privés, français et internationaux.

Pour plus de renseignements :

CIAN
(French Council of Investors in Africa):
Sandrine Sorieul,
Chief executive
+33 1 45 62 55 76

The Global Fund to Fight AIDS, Tuberculosis and Malaria:
Yébé Diallo,
Communications Specialist
+41 79 717 69 30

Salle de presse

Liste de contacts pour les médias

S’abonner

Si vous souhaitez recevoir nos communiqués de presse, veuillez envoyer un message à press@theglobalfund.org.

Autres nouvelles et articles