Instance de coordination nationale

Évolution des instances de coordination nationale

Les instances de coordination nationale sont une contribution du Fonds mondial à la gouvernance de la santé dans le but de mettre fin au VIH, à la tuberculose et au paludisme. Ces entités constituent une base solide et inclusive permettant de riposter contre les trois maladies et de faire face aux problèmes de santé émergents et existants. L’Initiative stratégique Évolution des instances de coordination nationale est une occasion à effet catalyseur d’améliorer le mode de fonctionnement de notre partenariat.

Objectifs et résultats attendus

L’objectif de l’Évolution de l’instance de coordination nationale est d’améliorer la maturité des instances s’agissant de l’ensemble des responsabilités essentielles en matière de gouvernance de la santé, dans le but de mettre fin aux maladies :

  • Aperçu : suivi actif des investissements existants et émergents
  • Engagement : participation significative, inclusive et active des parties prenantes clés
  • Positionnement : collaboration au sein des structures nationales et des plateformes émergentes et existantes pour améliorer l’efficacité des investissements
  • Fonctionnement : fonctions essentielles du Secrétariat de l’instance de coordination nationale (code de conduite inclus), gouvernance de la santé favorable et durable

Les résultats escomptés sont des instances de coordination nationales plus matures, pouvant soutenir plus aisément la gouvernance face aux menaces existantes ou émergentes pour la santé.

Pour plus de détails, consultez nos documents explicatifs :

  • Evolving Country Coordinating Mechanisms to Deliver on the Global Fund Strategy
    télécharger en English
  • 2020-2022 Allocation: Sources and Uses of Funds
    télécharger en English

Avancement

L’Évolution de l’instance de coordination nationale a commencé avec un projet pilote mis en œuvre de 2018 à 2019. La phase suivante, une mise en œuvre globale au sein de plus de 100 instances de coordination nationale et régionale, comprend des enseignements tirés des 18 pays pilotes et des consultations avec plus de 680 parties prenantes.

En avril 2020, la mise en œuvre de l’Évolution de l’instance de coordination nationale a été suspendue. Les plans de mise en œuvre sont réexaminés afin de garantir que les interventions améliorent les contributions dans la gouvernance de la santé des instances de coordination nationale sans perturber la riposte essentielle au COVID-19 ni l’élaboration de la demande de financement. Le Secrétariat du Fonds mondial communiquera de plus amples informations sur les instances de coordination nationale dès qu’elles seront disponibles.

De plus amples détails sont disponibles dans la section consacrée aux instances de coordination nationale de notre document de Questions et réponses sur la riposte au COVID-19 :

  • Questions et réponses : Soutien aux pays et subventions pendant la pandémie de COVID-19
    télécharger en English | Français | Español

Projet pilote

La phase pilote de l’Évolution de l’instance de coordination nationale a été lancée en 2018 dans 18 pays en se concentrant sur une amélioration durable de la maturité et des résultats de l’instance de coordination nationale dans quatre domaines : le suivi stratégique des subventions, les liens avec les structures nationales, la participation des parties prenantes clés et le renforcement du fonctionnement des instances. Les résultats et les enseignements tirés de la phase pilote ont été présentés au Conseil d’administration du Fonds mondial et avaient vocation à étayer la mise en œuvre globale du projet d’Évolution des ICN. En 2019, le Conseil d’administration a approuvé une initiative stratégique de 15 millions de dollars US pour appuyer la mise en œuvre.

Pour plus de détails, consultez notre aperçu :

  • Country Coordinating Mechanism Evolution: Summary of the Pilot
    télécharger en English