Instance de coordination nationale

Admissibilité

Le fait qu’un pays puisse prétendre au soutien du Fonds mondial dépend des critères énoncés dans la politique d’admissibilité du Fonds mondial. En savoir plus

Pour pouvoir présenter une demande de financement au nom d’un pays afin d’utiliser et de mettre en œuvre une subvention, chaque instance de coordination nationale est soumise à une évaluation afin de s’assurer qu’elle remplit certains critères de bonne gouvernance, de transparence et d’inclusion, appelés critères d’admissibilité :

  • Critère d’admissibilité n° 1 : mener une procédure d’élaboration de la demande de financement transparente et inclusive
  • Critère d’admissibilité n° 2 : mettre en place une procédure de sélection des récipiendaires principaux ouverte et transparente
  • Critère d’admissibilité n° 3 : assurer le suivi stratégique de la mise en œuvre des programmes et appliquer des plans de suivi stratégique
  • Critère d’admissibilité n° 4 : documenter la représentation des communautés touchées
  • Critère d’admissibilité n° 5 : garantir la représentation de membres non gouvernementaux à travers des procédures transparentes et documentées
  • Critère d’admissibilité n° 6 : adopter et faire appliquer un code de conduite et une politique en matière de conflit d’intérêts

Calendrier

Les critères n° 1 et 2 sont évalués par le Secrétariat du Fonds mondial au moment où l’instance de coordination nationale soumet une demande de financement pour ses programmes de lutte contre une maladie.

Les critères n° 3 à 6 font l’objet d’une analyse régulière au moyen d’une évaluation de l’admissibilité et des résultats menée par l’instance de coordination nationale.

Politique

La politique relative aux instances de coordination nationale donne plus de précision sur les critères et les principes d’admissibilités :