Personnel

Directeur exécutif

Le Directeur exécutif dirige le personnel du Fonds mondial, supervise et coordonne la gestion des subventions, les finances, la mobilisation de ressources, l’innovation, le plaidoyer et la dotation en effectifs. Le Directeur exécutif relève directement du Conseil d’administration et est appuyé par un Comité exécutif de direction. Le Directeur exécutif est nommé par le Conseil d’administration pour un mandat de quatre ans.

Marijke Wijnroks, Directrice exécutive par intérim

Marijke Wijnroks a pris les fonctions de Directrice exécutive par intérim le 1er juin 2017, après avoir été directrice de cabinet du Fonds mondial de 2013 à 2017. Au cours de son éminente carrière, elle a accumulé plus de 30 ans d’expérience de la santé internationale et du développement, qu’elle a acquise au sein de son gouvernement, aux Nations Unies et dans la société civile. Son parcours professionnel l’a amenée à travailler en Afrique, en Asie, en Amérique latine et en Europe.

Depuis qu’elle travaille au Fonds mondial, Mme Wijroks s’est particulièrement intéressée aux questions de genre et des droits de l’Homme et s’est attachée à nouer des contacts avec des partenaires d’horizons divers à l’appui de la santé internationale. Elle était, de facto, deuxième dans l’ordre hiérarchique de l’organisation, dont elle supervisait l’action au quotidien et présidait au besoin des groupes chargés de prendre des décisions, comme le Comité exécutif de direction et le Comité d’approbation des subventions.

Avant de rejoindre le Fonds mondial, Marijke Wijnroks a été Ambassadrice chargée du VIH et du sida, ainsi que directrice adjointe du département de développement social au Ministère néerlandais des Affaires étrangères. Elle y a supervisé l’élaboration des politiques et de la stratégie dans les domaines liés au VIH et au sida, à la santé et aux droits en matière de sexualité et de reproduction, au genre, à l’éducation et à la société civile. Elle a siégé plusieurs fois au Conseil d’administration et a également été vice-présidente du Comité d’éthique pendant deux ans.

Elle est titulaire d’un diplôme de médecine de l’université de Maastricht, aux Pays-Bas, et d’un diplôme en santé et médecine tropicale de l’Institut de médecine tropicale d’Anvers, en Belgique. Mme Wijnroks a débuté sa carrière chez Médecins sans Frontières en tant que médecin de terrain au Soudan. Elle a également passé cinq ans au Salvador comme conseillère technique pour L’OPS/OMS chargée du développement des systèmes de santé locaux. Enfin, elle est allée deux ans au Bangladesh comme gestionnaire de projet dans le domaine de la santé maternelle et infantile.