COVID-19 - Mises à jour

La riposte de l’Éthiopie au COVID-19

21 décembre 2021

Selon les derniers chiffres de l’OMS (en anglais), en date du 13 décembre 2021, l’Éthiopie avait enregistré plus de 372 000 cas confirmés de COVID-19 et plus de 6 800 décès. Après le premier cas enregistré en mars 2020, tous les établissements de santé ont réaffecté leurs ressources disponibles des services courants à la préparation destinée à prévenir le COVID-19. Les établissements ont dédié des espaces à la prise en charge des patients atteints du COVID-19 et réorganisé le temps du personnel, au détriment d'autres services essentiels comme la santé maternelle, néonatale et infantile, la prise en charge des maladies non transmissibles, la chirurgie et la prise en charge du VIH, de la tuberculose et du paludisme. La disponibilité des médicaments et des équipements médicaux essentiels a également été affectée par la perturbation du système général de la chaîne d'approvisionnement et des systèmes d'orientation, les restrictions des transports publics et la fermeture totale des services essentiels dans de nombreux établissements de santé.

En 2021, grâce à son dispositif de riposte au COVID-19 (C19RM), le Fonds mondial a soutenu l'Éthiopie avec plus de 111,1 millions de dollars US pour lutter contre le COVID-19, en se concentrant particulièrement sur le renforcement des systèmes de santé communautaires, qui est un programme bien intégré dans le pays. De plus, le financement du C19RM aidera l'Éthiopie à améliorer la surveillance épidémiologique, notamment en renforçant les systèmes de laboratoire, la recherche de cas de COVID-19, le traçage des contacts, la gestion des cas et l'isolement et les soins à domicile. Les investissements du C19RM renforceront également la prévention et le contrôle des infections, la communication des risques et la participation communautaire, ainsi que la protection des populations vulnérables. En outre, le financement aidera à atténuer l’impact du COVID-19 sur les services de lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme.